Fonctions et fonctionnement du langage dans la construction des savoirs scientifiques : hétéroglossie et contextes d'apprentissage scolaire

par Martine Jaubert

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Michel Rossard et de Jean-Paul Bernié.

Soutenue en 2000

à Bordeaux 2 .


  • Résumé

    Ce travail analyse le role du langage dans la construction d'un savoir en sciences. Il montre qu'il existe une forte liaison entre la construction des savoirs et celle de la coherence discursive. Les problemes de coherence trouvent leur origine dans les discours et points de vue tres heterogenes auxquels sont confrontes les eleves dans la classe en voie de se constituer en communaute discursive scientifique scolaire. Les discours coherents, qui manifestent le savoir acquis, orchestrent l'heteroglossie qui les constitue et construisent un positionnement enonciatif scientifique homogene contrairement aux discours incoherents. Cette these montre le role des genres seconds dans l'emergence et l'orchestration de l'heteroglossie ainsi que dans la construction des savoirs.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (333 f.) (79 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.: p. 316-333

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences de l'homme.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : VTE 2000/5
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux (Bordeaux, Gironde). Direction de la documentation. Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education d'Aquitaine.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 401.9 JAU
  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot LSHS (Lyon).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.