Approche épidémiologique et anthropologique d'une population exposée à la carence en iode : l'exemple de Glanle en Côte d'Ivoire

par Paul Kouame

Thèse de doctorat en Démographie. Santé publique

Sous la direction de ANDRE CHAVENTRE.

Soutenue en 2000

à Bordeaux 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les troubles dus a la carence en iode representent un probleme majeur de sante publique dans les pays en developpement. Dans les pays concernes, si les foyers de goitre les plus importants sont identifies, les niveaux de deficit et la proportion des populations affectees ne sont pas encore evalues. Objectif : une etude pilote a ete conduite afin d'ameliorer les connaissances epidemiologiques sur la carence en iode en cote d'ivoire. L'objectif de ce travail consistait a : recenser de facon exhaustive la population du village ; evaluer la prevalence du goitre et du cretinisme et a apprecier le statut thyroidien dans une population de sujets vivant en zone de carence en iode, le village de glanle dans la region de man. Population-methodes : un recensement accompagne d'une enquete demographique par questionnaire. Ensuite une population de 1450 personnes a ete selectionnee par echantillonnage systematique a partir du recensement nominatif. Les variables etudiees etaient la prevalence instantanee du goitre par la palpation et par l'ultrasonographie, la prevalence du cretinisme par la clinique et par les psychointellectuels et les indicateurs biologiques du statut thyroidien (t3l, t4 l et tsh). Resultats : la population totale de glanle est de 3097 habitants dont 1661 femmes (54 %) et 1436 hommes. Le taux de la prevalence global du goitre etait de 50,1% avec un taux plus eleve chez les femmes (65,5 %) ; celui du cretinisme etait de l'ordre de 9,6 %. Il existait 10 cas de cretinisme myx~demateux, tous hypothyroidiens. La concentration en iode des aliments et de l'eau etaient systematiquement basses, avec des valeurs respectives inferieures au seuil de 7,5 @g/kg et de 1 @g/1. Dans la population etudiee, la tsh (us) etait de (moyenne geometrique ʾ ecart type) 1,55 ʾ 5,9 mui/1 (n= 0,1- 4,0 mui/1) et la mediane des valeurs de la t4l etait de 9,9 pmol/1 (n= 8,2 - 20 pmol/1). Il existait cependant, une correlation inverse entre les valeurs de tsh et de t4 (; n = 352 ; r = -0,33;p < 0,0001). Elle etait plus forte pour les sujets de la tranche d'age de 15 a 45 ans dont la prevalence de goitres est elevee (n = 149 ; r= -0,46, p < 0,0001). Conclusion : ces resultats mettent en evidence la prevalence elevee du goitre endemique accompagne de cretinisme dans une population souffrant d'une carence en iode et autorisent une intervention idoine meme si le profil biologique moyen r


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 158 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Annexes, bibliogr. p. 122-143

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences de l'homme.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : VTS 2000/2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.