Quartiers Sud : socialisation entre pairs, délinquances juvéniles et construits ethniques : ethnicisation ou racialisation des relations sociales ? Effets de zone dans des collèges de quartiers populaires du sud de la France

par Laurence Tichit

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Éric Debarbieux.

Soutenue en 2000

à Bordeaux 2 .


  • Résumé

    Partant de l'observation d'un décalage existant entre la définition d'une école française à portée universelle et l'émergence de thèmes identitaires comme catégorie pratique dans les discours des acteurs scolaires, nous interrogeons le processus d'ethnicisation des relations sociales. Pensé comme une montée de la communauté face au laïque, il se dessine bien plus comme un creux, un manque, une perte. L'ouvrier n'étant qu'une figure de la modernité mise à mal par l'effondrement de l'idéologie du progrès social, cet écart s'ethnicise peu à peu dans la visibilité de l'immigration. Pour autant, l'application de l'ethnicité à la sociologie de l'immigration comme tentative de renouvellement des perspectives reste pour nous une question ouverte. De la notion d'égalité contre l'apparent égalitarisme de l'école pour tous, nous serions passés à la ségrégation urbaine et scolaire, puis à l'inégalité de traitement. Ici, dans le champ large de l'ethnicité, l'enjeu plus précis souligné est la construction des populations de l'immigration en minorités. Nous passons peut-être ainsi d'une ethnicisation des enfants de l'immigration à une racialisation des enfants des minorités ethniques, pour désigner des groupes définis et/ou se définissant par leur origine ou leur culture, dans une assignation à un statut dominé et une position de relégation. L'ethnicisation de la société étant un processus de production de rapports sociaux, tenant à la modification d'une définition d'appartenance à une nation qui ne tient pas ses promesses ou ses engagements d'intégration, non dans le sens d'une assimilation manquée des Autres, mais selon notre proposition dans le sentiment d'insécurité partagé par tous à divers degrés, de la peur de l'assignation à un statut de marge social, économique et territorial.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 372-37 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 353-371

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences de l'homme.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : VTE 2000/7

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2000BOR20823
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.