Les savoirs mis en oeuvre au sein du dispositif RMI : approche sémiotique de parcours d'insertion

par Christian Bourrousse

Thèse de doctorat en Sciences de l'information

Sous la direction de Pierre Clanché.

Soutenue en 2000

à Bordeaux 2 .


  • Résumé

    Les savoirs mis en oeuvre dans le cadre d'une action orientée vers un but s'articuleraient selon les modalités du "vouloir",du "pouvoir" et du "savoir". S'agissant du projet d'insertion sociale,ces modalités nous permettraient donc de relever des savoirs relatifs au "vouloir s'insérer",au "pouvoir s'insérer" et au "savoir s'insérer". Cette thèse située dans le champ des sciences de l'éducation, bénéficie des apports théoriques de la sémiotique discursive proposée par J. C. Coquet. Le sujet du discours est ici réhabilité;il n'est plus seulement défini par son faire-c'est ainsi que la sémiotique narrative greimassienne nous proposait de l'appréhender-mais au regard de son positionnement face à l'objet de sa quête qui n'est autre que l'agencement des modalités précitées. Une double approche diachronique et synchronique des résultats permet d'avancer qu'une articulation du savoir selon les modalités du "vouloir s'insérer",du "pouvoir s'insérer" et du "savoir s'insérer" est possible; elle rompt avec la terminologie en usage (savoir/savoir-faire/savoir-être) pas toujours,selon nous, pertinente. De plus,cette approche souhaite mettre en garde contre la tentation que nous pourrions avoir de catégoriser formellement les savoirs au regard de l'insertion sociale comme finalité.


  • Résumé

    The knowledges implemented in the scope of an action referred to an object would articulate themselves according to wanting,being able and knowing modalities. Concerning the social integration project these modalities would allowe us to set off knowledges relating to wanting integrete oneself,being able to integrate oneself and knowing integrate oneself. This thesis,situated in the scientific education field,profits by theorical contributions from discursives semiotics,propounded by J. C. Coquet. The subject of the discourse here is rehabilited;he is no more only defined by his doing-such is the way that the greimassian narrative semiotics would propound us to apprehend it-but by his position face to the object of his quest which is no more but the arrangement of the above mentioned modalities. A double approach,diachronic and synchronic,of the results allows to put forward that an articulation of knowing according to the wanting integrate oneself,being able to integrate oneself and knowing integrate oneself modalities is possible;it breaks with the current terminology (knowing/knowing-doing/knowing-being) which is not always,in our opinion,pertinent.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 406 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 303-310. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences de l'homme.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : VTE 2000/9
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.