Méthodes locales de caractérisation de la dynamique du transport et de la réactivité à une interface

par Antoine Bonnefont

Thèse de doctorat en Physicochimie de la matière condensée

Sous la direction de Françoise Argoul.

Soutenue en 2000

à Bordeaux 1 .


  • Résumé

    L'interface entre une électrode solide et une solution électrolytique peut être le siège de nombreux phénomènes physico-chimiques spécifiques liés à l'existence à l'interface d'une couche diffuse de charges. Afin d'étudier localement la dynamique du transport et de la réactivité à une interface solide-liquide, nous avons utilisé une méthode de fluorescence induite en ondes évanescentes, couplée avec les techniques transitoires usuelles en élec-trochimie. Pour interpréter les résultats expérimentaux, nous avons développé un modèle dynamique d'une cinétique de réaction interfaciale où la couche diffuse est considérée explicitement en dehors de l'équilibre. Les résultats expérimentaux sont discutés à la lumière de ce modèle.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 212 p.
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée
  • Annexes : Bibliogr. p. 208-212

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTA 2254

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2000BOR12254
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.