Etude fractographique de la corrosion sous contrainte et de la fatigue-corrosion d'alliages austénitiques : incidence sur l'expertise et les mécanismes

par Emmanuel Herms

Thèse de doctorat en Sciences physiques et de l'ingénieur. Mécanique

Sous la direction de Didier Desjardins.

Soutenue en 2000

à Bordeaux 1 .


  • Résumé

    Les aciers inoxydables austénitiques sont connus pour être susceptibles à un type de fissuration macroscopiquement fragile dans les situations de corrosion sous contrainte (CSC) et de fatigue-corrosion (FC) alors que ces mêmes alliages de structure cfc ne montrent pas de transition de ductilité au contraire des alliages cc. Cette thèse consiste, essentiellement sur la base de conditions d'essais liées aux cas de fissurations rencontrées dans l'industrie électronucléaire, en une étude fractographique à haute résolution et comparative des cas de CSC et FC. Les essais sont réalisés respectivement sur l'acier 316L en milieu acide borique concentré et sur l'alliage 600 en milieu primaire des Réacteurs à Eau sous Pression (REP) en autoclave à la température de 320ʿC. L'étude réalisée a comme premier objectif d'établir des critères fractographiques objectifs permettant de déterminer le type de sollicitation dans le cas général (application à l'expertise). Le second thème consiste à établir l'apport potentiel de l'analyse fractographique à l'étude des mécanismes de fissuration par corrosion sous contrainte/fatigue-corrosion et plus généralement l'apport potentiel de l'analyse fractographique à l'étude des mécanismes de fissuration macroscopiquement fragile des alliages cfc. L'analyse des fissures de CSC sous MET est commentée dans ce cadre. La fragilisation par l'hydrogène, hypothèse fréquemment avancée dans le cas des aciers inoxydables austénitiques, est ainsi analysée d'un point de vue fractographique suite à des essais de polarisation cathodique sur l'acier 316L en présence ou absence de contraintes externe. Cette étude se termine par une mise en perspective des différents modèles concernant l'origine des ruptures de type fragile sur les CSC.

  • Titre traduit

    Fractography of stress corrosion cracking and corrosion-fatigue of austenitic alloys : incidence on industrial failure analysis and on mechanisms


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 186 p.
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée
  • Annexes : Bibliogr. en fin de volume

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTA 2147bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.