Modulation des processus émotionnels et mnésiques par les benzodiazépines chez la souris : rôle de la région septale

par Barbara Cagniard

Thèse de doctorat en Neurosciences et pharmacologie

Sous la direction de DANIEL GALEY.

Soutenue en 2000

à Bordeaux 1 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Notre etude avait pour objectif d'evaluer le role de la region septale et de la voie septohippocampique dans la modulation des processus emotionnels et mnesiques par les benzodiazepines chez la souris c57b1/6. Tout d'abord, les consequences de l'administration intraperitoneale de diazepam (0,5 mg/kg) ont ete evaluees chez des souris dont l'activite septo-hippocampique etait diminuee par une administration de scopolamine (2,5g/0,2l) dans la partie mediane du septum. Les resultats obtenus montrent que l'association des deux traitements diminue le niveau d'anxiete evalue dans le labyrinthe en croix sureleve, et perturbe le comportement d'alternance spontanee dans un labyrinthe en t ouvert, mais uniquement lorsque les essais successifs sont separes par un delai de 5s et non de 30 ou de 60s. L'etude immunohistochimique du marquage de la proteine fos effectuee apres cette epreuve, montre que le traitement diazepam-scopolamine diminue le marquage au niveau du champ ca3 de l'hippocampe et du cortex prelimbique. Par ailleurs, ce meme traitement perturbe l'acquisition d'une epreuve de conditionnement au contexte. Une perturbation du traitement des informations spatiales/contextuelles pourrait etre a l'origine des deficits observes dans les deux epreuves mnesiques. Par la suite, trois doses de diazepam (0,5 ; 1 et 5 g/0,1l) ont ete administrees au niveau des divisions laterale et mediane du septum. Dans ces deux divisions du septum, seule la dose intermediaire de diazepam diminue le niveau d'anxiete evalue dans le labyrinthe en croix sureleve. Par contre, aucune dose de diazepam ne perturbe l'acquisition de l'epreuve de conditionnement au contexte. L'ensemble de ces resultats suggere que les effets anxiolytiques du diazepam pourraient resulter, au moins en partie, d'une perturbation de l'activite de la voie septo-hippocampique. Quant aux perturbations cognitives induite par le diazepam, l'implication de cette voie semble dependre du type d'epreuve utilise.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 108 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTA 2241
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : FTRA 2241
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.