Défaut d'isochronisme des résonateurs à quartz vibrant en cisaillement d'épaisseur : théorie et expériences

par Nicolas Gufflet

Thèse de doctorat en Sciences pour l'ingénieur

Sous la direction de Roger Bourquin.

Soutenue en 2000

à Besançon , en partenariat avec Université de Franche-comté. UFR des sciences et techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    La grande stabilité des résonateurs à quartz et leur coefficient de qualité élevé permettent de réaliser des oscillateurs très performants (Oscillateurs Ultra Stables). Leur faible volume leur confère un atout particulier dans bon nombre d'applications. Les efforts mis en oeuvre pour améliorer ces dispositifs sont axés sur une optimisation des procédés de fabrication et sur une meilleure maîtrise de l'influence des paramètres extérieurs sur la fréquence des résonateurs. Le défaut d'isochronisme fait partie des phénomènes que l'on cherche à minimiser. Il se caractérise par une variation de fréquence lors d'une variation de la puissance d'excitation. Dans la boucle oscillatrice, dans laquelle le quartz est inséré, les fluctuations et la dérive de la puissance génèrent, via le défaut d'isochronisme, un bruit et une dérive de la fréquence. D'autre part, l'instabilité de la résonance à fort niveau limite la puissance applicable au résonateur. . .


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 167 p.
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée
  • Annexes : Bibliogr. p.149-153

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Sciences - Sport (Besançon).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : SCI.BESA.2000.90
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.