Iterations booleennes et sur des ensembles de cardinal fini analyse numerique de modeles physiques de recuit

par ATIKA RADID

Thèse de doctorat en Sciences et techniques communes

Sous la direction de Jean-Claude Miellou.

Soutenue en 2000

à Besançon .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ce travail comporte deux parties : @ la premiere est consacree aux iterations sur des ensembles de cardinal fini : _ iterations asynchrones pour lesquelles on a obtenu une extension des resultats precedemment connus, en particulier dans le contexte booleen. _ schemas paralleles explicites, avec regroupement des echanges, qui donne lieu a une etude de complexite dans le cadre d'un modele incluant des couts d'echanges interprocesseurs. Ce dernier point a ete l'occasion de presenter un lien non usuel avec la tres classique notion d'irreductibilite. @ la seconde partie est dediee a l'etude de divers modeles de recuits issus de la physique. Dans le cadre de la mise sous la forme d'une equation differentielle ordinaire de l'un des plus classique d'entre eux, on etablit l'analyse numerique d'une methode proposee par les geologues : la methode du temps equivalent. Il ressort de cette etude mathematique que la methode du temps equivalent peut etre interprete comme une methode inverse d'une situation tres particuliere de la methode de continuation. On s'interesse egalement a la simulation numerique de modeles de recuit issus de la physique sous la forme de la recherche de minima d'energies d'activation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 173 p.
  • Annexes : 72 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Sciences - Sport (Besançon).
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.