Perspectives paradoxales : le sens de l'histoire chez Margaret Atwood

par Jennifer Murray

Thèse de doctorat en Études anglophones

Sous la direction de Daniel Ferrer.


  • Résumé

    Margaret Atwood, romancière et poetesse canadienne, est souvent considérée sous l'angle de sa représentation de la vie contemporaine. Cependant, son écriture s'est progressivement tournée vers le problème de l'inscription textuelle de l"'histoire", terme qui nous renvoie à la fois aux éléments du passé et à notre compréhension de ce passé dans le présent. Ici sont examinées The journal of Susanna Moodie, The robber bride, et Alias Grace ; trois oeuvres de Margaret Atwood qui se construisent autour de la problématique du discours historique dans un engagement dynamique. L'étude de la représentation de l'histoire dans l'oeuvre de Margaret Atwood implique une analyse des interventions de l'écrivain sur ses textes sources afin d'interroger les processus de sélection et de réaménagement de ces traces textuelles ainsi que de comprendre la signification des transformations faites. . .

  • Titre traduit

    Paradoxical perspectives : Margaret Atwood's construction of history


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (454 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 440-451

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.2000.1016.1
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.2000.1016.2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.