Proposition d'un modèle linguistique pour la résolution d'anaphores en vue du traitement automatique des langues

par Frédérique Depain-Delmotte

Thèse de doctorat en Sciences du langage. Didactique et sémiotique

Sous la direction de Sylviane Cardey-Greenfield.


  • Résumé

    Il est impossible d'appréhender l'ánaphore à partir d'un formalisme unique. Ce fait provient directement de la nature complexe et composite du phénomène. Nous proposons de traiter dans cette thèse l'aspect sémantique de l'anaphore pronominale. Les langues naturelles sont fortement contraintes et il existe des règles de sélection strictes qui régissent la combinatoire des occurrences. Faire apparaître un système de règles susceptibles de régir le mécanisme interprétatif de l'anaphore à partir de l'idée qu'il existe des contraintes de sélection entre deux éléments éloignés impliqués dans une relation anaphorique, tel est notre propos. . .

  • Titre traduit

    A model for pronominal anaphora resolution


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 269 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 253-264

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.2000.1015
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 217400
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.