Etude du confinement de sinorhizobium (rhizobium) meliloti sur l'expression de caracteres et sur les transferts de plasmides

par FABIEN SOREAU

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Josiane Courtois.

Soutenue en 2000

à Amiens .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les bacteries sinorhizobium meliloti sont capables d'induire la formation de nodules sur les racines de medicago sativa. Confinees a l'interieur du tissu vegetal, les bacteries reduisent l'azote atmospherique. Pendant le confinement naturel, des modifications du metabolisme sont observees. L'objectif de ce travail a ete d'etudier l'influence du confinement artificiel (billes d'alginate) sur la production de polysaccharides et de substances de reserve, l'expression d'activite -(14)-glucanase et aussi les possibilites de transferts genetiques. L'immobilisation de sinorhizobium meliloti m5n1 induit une augmentation des temps de generation, cependant, elle permet d'atteindre une densite cellulaire superieure a celle obtenue avec les cultures libres. Les bacteries sinorhizobium meliloti m5n1 immobilisees dans des billes d'alginate produisent moins de succinoglycanne que les bacteries libres et celui ci est de masse moleculaire inferieure. Le confinement induit une diminution de la synthese de phb mais favorise la synthese de glycogene. Nous avons pu observer une augmentation de la quantite d'oses reducteurs dans le milieu d'incubation additionne de cmc de sinorhizobium meliloti m5n1 immobilises dans des billes d'alginate, mais nous ne pouvons affirmer qu'elle soit associee a une -(14)-glucanase. Des experiences de co-encapsulation de souches genetiquement differentes ont revele l'absence de souches recombinantes. Cependant, nous avons observe une variabilite de la stabilite des plasmides selon les souches utilisees. La co-infection de plantules de luzerne avec ces memes souches revele une stabilisation variable des plasmides et l'absence de souches recombinantes.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 180 p.
  • Annexes : 275 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Picardie Jules Verne. Bibliothèque universitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.