Le renouveau du droit de l'intercommunalité en France : un enjeu de la réforme territoriale ?

par Patricia Demaye-Simoni

Thèse de doctorat en Droit public

Sous la direction de François Rangeon.

Soutenue en 2000

à Amiens .

  • Titre traduit

    ˜The œspringtide of intercommunality law in france. A stake of territorial reform ?


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le droit de l'intercommunalité est le produit de l'histoire des communes. Souvent incapables d'assurer seules la gestion des services publics, les communes ont cependant résisté à toutes les tentatives de réforme structurelle dont elles ont été l'objet. Des lors, l'intercommunalité a été utilisée comme un biais fonctionnel offrant aux communes les moyens de réaliser les services publics. Pourtant, toute perspective de destructuration-restructuration des collectivités territoriales ne semble pas avoir été totalement abandonnée par les pouvoirs publics. Les différentes réformes intercommunales, intervenues au cours des années quatre-vingt dix, s'inscrivent dans un processus de recomposition territoriale. Les différentes formes d'intercommunalités fortement intégrées ont été réorientées autour de l'idée de projet. Des révisions ont été apportées au droit de l'intercommunalité pour inscrire durablement dans l'espace les établissements publics de coopération intercommunale dotés d'une fiscalité propre. Le droit de l'intercommunalité, qui regroupe les règles édictées en matière de coopération intercommunale, a longtemps été un droit tres complexe. Édifié par le législateur et complèté par le pouvoir reglementaire, sculpté par les jurisprudences constitutionnelle et administrative, le droit de l'intercommunalité était alors caractérisé par une multitude d'établissements publics de coopération intercommunale, régis par des règles différentes. Les conditions de production des normes intercommunales de 1992 à aujourd'hui rendent compte de la consolidation du droit de l'intercommunalité qui a fait l'objet d'une tentative de mise en cohérence avec la loi du 12 juillet 1999 et dont l'instrumentalisation au profit de la politique d'aménagement du territoire a été pleinement affirmée par la loi du 25 juin 1999.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 687 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.f. 573-607. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Picardie. Bibliothèque universitaire. Section Droit-Economie.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Artois (Douai, Nord). Service commun de la documentation. Bibliothèque de Sciences juridiques et politiques.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : E TH 352 DEM 1
  • Bibliothèque : Université d'Artois (Douai, Nord). Service commun de la documentation. Bibliothèque de Sciences juridiques et politiques.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : E TH 352 DEM 2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.