L'obligation d'informer dans le procès administratif

par Tania Einaudi

Thèse de doctorat en Droit

Sous la direction de JEAN PAUL NEGRIN.

Soutenue en 2000

à Aix-Marseille 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'obligation d'informer dans le proces administratif doit etre etudiee successivement au stade de la mise en place de ce proces et dans son deroulement. Lors de la mise en place, l'obligation d'informer pese essentiellement sur les parties. L'information a pour objet la determination des acteurs au proces et de la consistance du litige. La requete doit determiner le defendeur. Le juge determine les tiers susceptibles d'etre interesses par l'existence de l'instance. C'est notamment le cas du beneficiaire de la decision attaquee en exces de pouvoir. En plein contentieux, il doit dans deux cas (securite sociale et edifices menacant ruine) les mettre en cause d'office. La consistance du litige est fixee par les parties, le juge n'etant alors qu'un vecteur d'information, agissant par la voie de communications, eventuellement amenagees dans le cadre des procedures accelerees. La consistance du litige est etablie par le recours du demandeur et par la reponse du defendeur, ces elements devant etre produits dans des delais determines. Pendant le deroulement du proces, le role du juge est rehabilite, tant dans le processus d'etablissement de la solution que concernant l'obtention de la connaissance de celle-ci. Le juge doit informer les parties en vue d'eviter des fins de non-recevoir et de prevenir l'impossibilite pour elles de repondre a un moyen d'ordre public. Par ses pouvoirs inquisitoriaux, le juge allege la charge de la preuve pesant sur le demandeur, pouvant aller jusqu'a inverser cette charge. En mettant l'administration a contribution, il fait peser sur elle une veritable obligation d'informer, sanctionnee par la perte du proces. L'obligation d'informer de la preparation de la solution et de son contenu pese aussi sur le juge. Ainsi le juge doit-il informer les parties de l'echeance de l'instruction et concernant la seance de jugement. Enfin, la solution est notifiee aux parties et, le cas echeant a certains tiers. Elle est dans certains cas publiee.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2002 par L.G.D.J à Paris

L'obligation d'informer dans le procès administratif


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 522 p
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de droit, science politique et économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TD 2054/A-C
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de droit, science politique et économie.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2002 par L.G.D.J à Paris

Informations

  • Sous le titre : L'obligation d'informer dans le procès administratif
  • Dans la collection : Bibliothèque de droit public , 226
  • Détails : 1 vol. (XIV-465 p.)
  • ISBN : 2-275-02260-0
  • Annexes : Bibliogr. p.[421]-435. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.