Perception et traitement d'images bidimensionnelles chez le babouin

par Julie Martin-Malivel

Thèse de doctorat en Sciences de la vie, de la Terre et de l'environnement. Neurosciences

Sous la direction de Joël Fagot.

Soutenue en 2000

à Aix-Marseille 1 , en partenariat avec Université de Provence. Section sciences (autre partenaire) .


  • Résumé

    Cette thèse concerne le traitement d'images bidimensionnelles chez le primate. Les images sont couramment utilisées comme stimuli dans les études sur les mécanismes perceptifs et cognitifs impliqués dans le traitement de l'information visuelle et leur substrat nerveux. Cependant, les images ne possèdent pas toutes les informations que fournissent les objets réels, en particulier les informations de profondeur issues de la vision binoculaire et celles liées au mouvement. Il se peut donc que les animaux ne perçoivent pas ces stimuli comme étant équivalents aux objets représentés. La première partie de ce mémoire est consacrée à une description des processus impliqués dans la reconnaissance visuelle, et expose les différences existant entre les informations fournies par des objets tridimensionnels et celles fournies par des images. La deuxième partie présente trois séries d'expériences sur la perception d'images par le baboin. Les données de ces expériences montrent l'existence de liens d'équivalence entre les objets et leurs photographies chez le baboin, mais soulignent des différences individuelles dans les modes de traitement.

  • Titre traduit

    Object recognition from pictures in baboons


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (188 f.-[7] f. de pl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f. 189-201

Où se trouve cette thèse ?