Rôle d'un oscillateur dans le traitement de l'information chez l'homme : arguments comportementaux et relations avec les oscillations corticales rapides

par Boris Burle

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Michel Bonnet.

Soutenue en 2000

à Aix-Marseille 1 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le role d'un oscillateur interne dans le traitement de l'information a ete etudie chez l'homme grace au protocole developpe par treisman et collaborateurs (1990, 1992). Ce protocole permet, par des stimulations periodiques externes, d'entrainer la frequence de l'oscillateur interne. Les variations de performance en fonction de la frequence externe ont permis d'estimer que l'oscillateur interne possede un harmonique simple a 20 hz. Nous avons retrouve les resultats de treisman et al. , non repliques jusque la. Nos donnees suggerent que l'oscillateur affecte les operations effectuees a l'interieur des etapes de traitement, ainsi que la transmission de l'information entre les etapes. L'utilisation de ce protocole dans une tache de recherche en memoire a court terme, suggere que la recherche en memoire s'effectue de maniere periodique. Cette etude nous a permis d'apporter un support comportemental au modele de memoire par reseaux de neurones oscillants, modele propose par jensen et lisman (1998). L'implication de cet oscillateur interne dans le controle temporel a ete evaluee. Nous proposons que le systeme de traitement de l'information, lorsqu'il fonctionne sous controle attentionnel, est cadence par un oscillateur interne dont le role serait de discretiser l'information en paquets, donnant ainsi un format temporel au flux d'information. Cette conception est discutee dans le cadre du debat sur la fonction des oscillations electriques corticales rapides (40 hz, ou bande ) (singer, 1993 ; steriade 1993). La conception de steriade, plus en accord avec nos donnees, est developpee, conduisant a l'hypothese d'un double cadencement, a la fois du flux d'information et de l'etat de receptivite des neurones recevant cette information. Selon cette conception, les oscillations amelioreraient le rapport signal/bruit dans le traitement de l'information.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 191 f
  • Annexes : Bibliogr.: f. 163-188

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. St Charles). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de sciences lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. St Charles). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de sciences lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. St Charles). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de sciences lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.