La théâtralité de la comédie de la Restauration anglaise : 1660-1710

par Florence March

Thèse de doctorat en Lettres

Sous la direction de Gilles Mathis.

Soutenue en 2000

à Aix-Marseille 1 .


  • Résumé

    On se propose dans cette etude de s'interroger sur le concept de theatralite concernant la comedie anglaise dite de la restauration (1660-1710). L'etiquette conventionnelle << comedie de la restauration>> ne laisse pas de surprendre alors que la periode couverte depasse largement le cadre de la restauration de la monarchie en 1660 et du regne de charles ii (1660-1685). Elle inscrit la comedie dans le nouveau contexte socio-historique avec lequel elle apparait et se developpe. Aucune oeuvre d'art ne saurait certes s'affranchir du contexte sociohistorique dans lequel elle est produite. Mais en cette fin du xviie siecle, la comedie n'apparait pas seulement comme le produit de la societe et semble exercer a son tour une influence sur celle-ci. Cette interaction entre comedie et societe donne unsens nouveau au concept de theatralite, tout en lui conferant une dynamique evolutive qui dement le caractere fige de l'etiquette. Ce concept parait s'articuler autour de trois poles complementaires: le speculaire, le spectaculaire et le metatheatral. La dimension speculaire se manifeste a travers la dramaturgie du narcissisme puisque la comedie met en scene la haute societe londonienne, la town,qui frequente assidument le theatre ou elle vient a la fois contempler sa propre image et nourrir la comedie sociale qu'elle donne quotidiennement. A la restauration, la metaphore du theatre du monde devient realite. Ce phenomene a un double effet sur la nature spectaculaire du theatre comique. En revelant le caractere illusionniste de la societe, la comedie s'affirme comme non-illusionniste, en accord avec la scenographie de l'epoque. De plus, la representation des artifices theatraux cultives par la town aboutit a la mise en scene permanente du theatre par lui-meme. La fonction eminemment ludique de la comedie de la restauration se double d'une interrogation sur ses propres principes de fonctionnement. Ce travail s'appuie sur un corpus principal de cinq comedies : the country wife (1675) de william wycherley, the man of mode (1676) de george etherege, the luckey chance (1686) d'aphra behn, the wives'excuse (1691) de thomas southerne, the way of the world (1700) de william congreve. Ces textes sont mis en perspective par un corpus secondaire elargi aux quelque deux cents comedies ecrites et representees durant la periode consideree.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 690 p
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Ecole normale supérieure. Bibliothèque d'Ulm - Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.