Les Partis politiques et la démocratie en république dominicaine (1961-1999)

par Yves Quiquerez

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Michel Louis Martin.


  • Résumé

    Apres l'assassinat de Trujillo, le 30 mai 61, la démocratie va-t-elle pouvoir s'installer en république dominicaine, grâce à l'action des partis politiques ? Très rapidement, de nombreux partis politiques apparaissent et se développent, le bipartisme s'établit avec deux partis dominants qui alternent, le PRD (parti révolutionnaire dominicain) de Juan Bosch et le PR (parti réformiste) de Joaquin Balaguer s'imposent durablement. Les partis jouent leur rôle durant la période très troublée de 61 à 66, où se produisent le coup d'état militaire qui met fin au gouvernement démocratique de Bosch et la guerre d'avril 65. En 66, dans un climat tendu, Balaguer l'emporte face à Bosch. De 66 à 78, pendant le gouvernement très autoritaire de Balaguer, sévit une forte répression allant jusqu'à des assassinats de militants de l'opposition. Le PRD s'abstient en 70 et 74 cl remporte les élections de 78 et de 82. Le gouvernement du PRD modernise l'armée et la cantonne dans son véritable rôle. Des 86. Le multipartisme s'installe avec le PLD (parti de la libération dominicaine) crée en 73 par Bosch, puis le PRI (parti révolutionnaire indépendant) de Majluta, qui ne se développera pas car Majluta meurt en 96. Balaguer revient au pouvoir en 86, avec le PRSC (ex PR devenu social-chrétien) et s'y maintient grâce à la fraude, en 90 face à Bosch et en 94 face à Pena Gomez du PRD. Il s'ensuit une grave crise, la constitution de 1966 est, modifiée, Balaguer doit limiter son mandat et ne peut se représenter. En 96, Leonel Fernandez du PLD l'emporte au deuxième tour face à Peina Gomez qui, terrasse par la maladie le 10 mai 98, prendra une revanche posthume lors des législatives de 98. Le système partisan est consolide, les élections se déroulent démocratiquement à partir de 96, le fantasme de la fraude s'estompe, on pense donc que la démocratie est installée de façon durable en RD.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (351 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 310-326. 246 ref. Annexes.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université des Antilles et de la Guyane (Pointe-à-Pitre, Guadeloupe). Service commun de la documentation. Section Droit-Sciences.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1821-2000-3
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.