Aspects écologiques et évolutifs de la variation de la taille corporelle chez le pétrel des neiges, Pagodroma nivea

par Christophe Barbraud

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Pierre Jouventin.

Soutenue en 1999

à Tours .


  • Résumé

    La taille corporelle impose des contraintes internes, c'est à dire propres à la structure des organismes, et externes, c'est à dire propres aux systèmes organisme-environnement. La taille corporelle est donc un trait d'histoire de vie majeur des organismes liée à des caractères directement associés à la valeur sélective des organismes (survie, fécondité) et constitue une variable intégratrice centrale située au carrefour de pressions sélectives variées. Dans ce travail de thèse, nous avons tente de mesurer les liens entre la taille corporelle et les traits écologiques et démographiques d'un organisme présentant une forte variation intraspécifique de la taille corporelle: le pétrel des neiges pagodroma nivea. Les résultats indiquent que cette variation résulte d'une part d'un dimorphisme sexuel important et d'autre part d'une forte variation intrasexuelle de la taille. Parmi les facteurs à l'origine du dimorphisme sexuel, la sélection sexuelle semble être le plus significatif. L'étude de plusieurs variables liées a l'écologie du modèle d'étude a permis de montrer que les variations de taille intrasexuelles, bien qu'en partie génétiquement déterminées, pouvaient résulter de la variabilité environnementale, notamment de la distance séparant les colonies de reproduction des zones d'alimentation. Plusieurs traits d'histoire de vie, dont la fréquence de nourrissage, la croissance et la date de ponte sont reliés à la taille corporelle. Une approche évolutive a permis de montrer que la taille corporelle est soumise a plusieurs pressions de sélection (sélection naturelle, compétition intraspécifique, prédation, date de ponte) dont l'intensité varie probablement géographiquement. Ces pressions de sélection, les échanges entre populations et l'existence de populations homogènes d'individus de grande et de petite taille uniquement pourraient expliquer le maintien d'une telle variation de taille chez cette espèce.

  • Titre traduit

    Body size variation in the snow petrel Pagodroma nivea : ecological and evolutionary aspects


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (113 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 204 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Sciences-Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS-1999-TOUR-4015
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.