Etude des caryotypes atypiques des Accipitridae (aves, falconiformes) par cytogénétique classique et moléculaire, et modélisation de leur évolution

par Bertrand Bed'Hom

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Vitaly T. Volobouev.

Soutenue en 1999

à Tours .


  • Résumé

    Les Accipitridae sont des rapaces diurnes (vautours, aigles, buses, milans) dont les relations phylogénétiques restent discutées. Leur caryotype présente peu de microchromosomes, et de nombreux macrochromosomes de taille moyenne, contrairement au caryotype classique des oiseaux, qui comporte habituellement quelques grands macrochromosomes et de nombreux microchromosomes. Ce travail est une étude de l'organisation et de l'évolution de ce caryotype atypique, à l'aide des outils de cytogénétique classique et moléculaire, et d'une simulation informatique de l'évolution caryotypique par translocations. La cytogénétique comparée des oiseaux est limitée par la taille réduite de la majorité des chromosomes. Cependant, ce travail a permis de dégager certains caractères phylogénétiquement informatifs, comme la position des organisateurs nucléolaires (NORs). L'évolution de ce caractère est congruente avec les groupes monophylétiques définis indépendamment à partir de données moléculaires. Les résultats obtenus confirment que les vautours de l'ancien monde forment un groupe diphylétique, et que les milans sont polyphylétiques, tandis que l'Elanion blac forme probablement une lignée évolutive indépendante des Accipitridae. Les données de cytogénétique moléculaire permettent de préciser que les séquences répétées, notamment centromériques et télomériques, ont une vitesse évolutive très rapide. Les résultats obtenus à l'aide du programme de simulation de translocations sont cohérents avec une évolution du caryotype des Accipitridae à la suite de nombreuses translocations à partir de l'organisation aviaire classique. De plus, une hypothèse de compartimentation fonctionnelle du génome entre macro- et microchromosomes permet d'expliquer la persistance des nombreux microchromosomes dans les caryotypes d'oiseaux. Ces scenarios semblent confirmés par les premières données de cartographie comparée.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (291 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 251-268, liste de sites internet p. 291

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Sciences-Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque de zoologie-mammifères et oiseaux.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : A 206-201
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.