Contrôle de la minéralisation de la coquille de l'oeuf par les constituants de sa matrice organique : variabilités qualitatives de sa composition entre oiseaux domestiques et quantitatives entre coquilles de différentes solidités

par Marina Panheleux

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Yves Nys.

Soutenue en 1999

à Tours .


  • Résumé

    La caractérisation biochimique et fonctionnelle de la matrice organique extraite de la coquille d'uf est nécessaire pour confirmer son implication dans le processus de minéralisation et l'établissement des propriétés biomécaniques de la coquille. Nous avons comparé la structure et la matrice organique extraite de coquilles d'oeufs de différentes espèces aviaires. Nous avons observé des analogies microstructurales et de compositions organiques chez les espèces phylogénétiquement proches. L'universalité de distribution de différents constituants renforce l'hypothèse de leur implication dans le processus de calcification. L'étude des particularités de la coquille de l'oeuf de pintade vis à vis du modèle poule a été réalisée afin de mieux comprendre l'origine de sa résistance exceptionnelle. Nous avons démontre que la minéralisation, dans l'utérus, débute 3 heures plus tôt chez la pintade sans modifications de la vitesse de dépôt. La différence d'épaisseur de coquille n'explique cependant pas totalement la solidité accrue de la coquille de pintade. D'autres facteurs, affectant la structure interviendraient. L'implication de l'ovocleidin-17 dans le processus de minéralisation est renforcée car sa sécrétion est synchronisée avec le dépôt de coquille. Une approche quantitative a été développée pour établir la relation existant entre la concentration de constituants protéiques de la matrice et la solidité de la coquille. Nous avons développé une méthode d'extraction de la matrice organique. Puis, nous avons optimise des dosages ELISA spécifiques de trois protéines présentes dans les extraits de coquille. Les concentrations en ovotransferrine, ovocleidin-17 et ovalbumine sont supérieures au sein des coquilles produites par des poules âgées donc de faible solidité. Cette observation renforce l'hypothèse d'un rôle de ces constituants dans le processus de minéralisation de coquille et dans l'établissement de ses propriétés biomécaniques. Plusieurs protéines du blanc d'oeuf ont été identifiées au sein de la coquille. Les segments du tractus génital participant à l'élaboration de la coquille ont la capacité de les synthétiser. L'expression de ces protéines par l'isthme, lieu de synthèse des premiers cristaux, suggèrent leur participation à la phase d'initiation de la structure calcifiée.

  • Titre traduit

    Evidence for a control of eggshell mineralisation by its organic matrix : qualitative variability of matrix composition between avian species and quantitative evaluation in eggshell varying in shell strength


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (108 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 280 REF.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Tours. Service commun de la documentation. BU de Grandmont.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.