Influence d'une sélection pour la motivation sociale sur le comportement social des cailles domestiques (Coturnix japonica)

par Nathe François

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Jean-Michel Faure.

Soutenue en 1999

à Tours .


  • Résumé

    L'analyse du comportement social en situation de groupe est étudiée chez des lignées de cailles japonaises (coturnix japonica) sélectionnées de manière divergente sur la distance parcourue sur un tapis roulant pour rejoindre des congénères (lsr et hsr : low et high social reinstatement). Dans une situation de choix permanent entre une zone non sociale enrichie et une zone sociale permettant aux animaux un contact visuel mais pas d'interaction physique, on observe une proximité sociale très forte et équivalente pour les deux lignées à 1 et 2 semaines d'âge. Des 4 semaines les lignées diffèrent significativement par la diminution du temps de proximité sociale des lsr, amorcée plus tardivement (6 sem. ) Chez les hsr. Au contraire, dans un test d'openfield en paire ou les cailles peuvent interagir, on observe des distances interindividuelles significativement plus faibles chez les hsr à 1 et 3 semaines mais plus à 6 semaines. L'introduction d'un partenaire inconnu dans un groupe de cailles âgées de 3 et 6 semaines induit une forte interactivité des hsr (coups de bec) mais les lignées ne se distinguent pas par le nombre de comportements agressifs. Par contre lors de rencontres forcées entre mâles adultes inconnus, les hsr expriment plus de comportements agressifs que les lsr. Les hsr montrent des distances interindividuelles faibles quand ils sont jeunes ou quand ils ne peuvent interagirent. Lorsqu'ils sont sub-adulte ou adultes non séparés, ils ne diffèrent pas des lsr et ceci sans doute du a leur agressivité plus importante qui masque alors les différences de motivation sociale. Contrairement à l'hypothèse de départ supposant que les animaux les plus attirés par leurs congénères seraient mieux adaptes aux conditions de l'élevage. Les présents résultats montrent que les lsr en étant assez indifférent a l'environnement social contrairement aux hsr, développent moins de comportements agressifs et semblent donc mieux adaptés à l'élevage des volailles quel qu'en soit le mode.

  • Titre traduit

    Social motivation selection influence on social behaviour of japanese quail (Coturnix Japonica)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (149 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 176 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Sciences-Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS-1999-TOUR-4010
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.