Evolution des vestiges portugais : quelle intégration dans le Maroc contemporain ?

par Romeo Carabelli

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Pierre Signoles et de Michel Lussault.


  • Résumé

    Ce travail vise a la comprehension des modalites selon lesquelles le patrimoine historique est reutilise dans la ville contemporaine. Dans cette tentative, nous abordons - necessairement - la thematique de la construction du fait patrimonial, interpretee comme construction dynamique de valeurs mythiques de reference pour un groupe social. L'analyse de cette dynamique aborde d'une part les manifestations externes - demonstrations publiques - relative a l'elaboration de l'imaginaire collectif et, d'autre part, les demonstrations de volontes explicites dans le travail sur les monuments historiques, ou il est possible de remarquer les intentions "reelles" et les choix de sauvegarde. Le "terrain" de travail est constitue par les vestiges laisses par les portugais - il s'agit essentiellement d'oeuvres militaires de defense - le long de la cote atlantique du maroc, vestiges qui furent realisees a partir de 1415 - prise de ceuta / sebta - et jusqu'en 1769 - abandon de mazagao / el jadida. Une partie de ce travail, consacree a la presentation de chacun des cas, avec une description detaillee des quartiers qui entourent les vestiges, vise a montrer que les conditions actuelles des biens d'origine portugaise sont nettement differentes les unes des autres et qu'une eventuelle particularite de leurs caracteristiques n'a pas d'incidence sur le territoire environnant de maniere homogene. Nous abordons ensuite le probleme de la conservation du patrimoine, en relation avec les dynamiques economiques et culturelles externes, et donc l'interaction entre les composantes sociales et les projets de mutation touchant les objets patrimoniaux. Une troisieme partie - beaucoup plus importante que les deux premieres - tente, a partir d'analyses specifiques pour chacun des cas en question, de decrire le niveau actuel dans le processus de patrimonialisation - pas forcement positif - en cours. Nous proposons ensuite une tentative de schema simplificateur qui, avec un nombre reduit de variables, vise a etablir une representation pertinente des objets en question. En utilisant ce schema, nous tentons de faire une lecture comparative qui - a partir de sous-groupes ou de la totalite des biens - propose une lecture d'ensemble du phenomene.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 488 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 453-478. Notes bibliogr. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Droit, Economie et Sciences sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TG349
  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Droit, Economie et Sciences sociales.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TG350
  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Droit, Economie et Sciences sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TG352
  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Droit, Economie et Sciences sociales.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TG353
  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Droit, Economie et Sciences sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TG2428
  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Droit, Economie et Sciences sociales.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TG2429
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.