Interferometrie atomique avec l'atome de lithium : analyse theorique et construction d'un interferometre, applications

par CAROLINE CHAMPENOIS

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Jacques Vigué.

Soutenue en 1999

à Toulouse 3 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette these presente les etudes preparatoires a la construction d'un interferometre atomique de mach-zehnder, utilisant le lithium. Dans cet interferometre, les faisceaux qui interferent sont spatialement separes sans que l'etat interne des atomes soit modifie. Les separatrices sont des reseaux de diffraction formes d'ondes laser stationnaires et quasi-resonnantes. Nous expliquons le processus de diffraction dans differents regimes, en utilisant les fonctions de bloch pour representer l'onde atomique a l'interieur de l'onde laser. D'autre part, nous avons developpe un modele presque totalement analytique de la propagation des ondes atomiques dans les interferometres de mach-zehnder, pour etudier le contraste du signal d'interferences de maniere tres generale : cas des reseaux d'amplitude ou des reseaux de phase, effets des faisceaux parasites, effets des principaux dereglages, cas monochromatique ou faiblement polychromatique. Enfin, nous discutons trois mesures interferometriques qui nous semblent particulierement interessantes. L'indice de refraction d'un gaz pour une onde atomique est etudiee en grand detail. Les autres experiences proposees concernent les proprietes electriques de l'atome de lithium. Nous discutons les limites ultimes de la mesure de la polarisabilite electrique statique du lithium par interferometrie atomique. Nous montrons ensuite comment on peut, en modifiant la configuration experimentale, mesurer l'eventuelle charge de l'atome de lithium, avec une tres grande sensibilite, comparable a celle des experiences anterieures, a condition d'utiliser des atomes ralentis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 203 p.
  • Annexes : 131 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1999TOU30227
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.