Effets des modifications de la composition en acides gras des phospholipides membranaires induites par le regime sur l'activation lymphocytaire chez le rat

par MARGUERITE GUITTARD MOUSSA

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Jeannie Ragab-Thomas.

Soutenue en 1999

à Toulouse 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les acides gras polyinsatures (agpi) des phospholipides membranaires jouent un role structural et fonctionnel. Les lipides alimentaires, en modifiant la composition en acides gras de la membrane cellulaire, peuvent influencer la fonction structuro-modulatrice de ces agpi. Si l'effet immunosuppresseur des agpi a longuement ete decrit, leur mecanisme d'action sur la reponse immunitaire reste encore mal connu. Nos resultats ont montre que la chaine du recepteur de l'il2 est plus exprimee sur des splenocytes de rats nourris avec un regime a base d'huile d'olive composee essentiellement d'acide oleique, par rapport a ceux provenant de rats nourris avec un regime a base d'huile de soja riche en agpi. La correlation entre la composition en acides gras de la membrane et les fonctions lymphocytaires a permis de souligner l'effet inverse de l'acide linoleique et de l'acide oleique. L'etude des microdomaines membranaires, connus pour etre riches en cholesterol et en sphingomyelines, nous a permis de mettre en evidence une composition lipidique particuliere a savoir un enrichissement en acide palmitique dans les phosphatidylcholines et en acide nervonique dans les sphingomyelines. Dans les microdomaines provenant de splenocytes de rats nourris avec un regime a base d'huile d'olive, l'enrichissement en cholesterol et en sphingomyelines a acide nervonique est de facon significative, plus important que dans ceux provenant de rats nourris avec un regime a base d'huile de soja. Le regime lipidique influence egalement les profils de tyrosine phosphorylation et la translocation de proteines telles que p56 l c k et zap-70 au niveau des microdomaines des lymphocytes stimules par l'anti cd3. Nos resultats suggerent que l'effet immunomodulateur des acides gras apportes par l'alimentation, pourrait s'expliquer par une modification de la structure lipidique des microdomaines membranaires, influencant ainsi la diffusion et le regroupement de proteines impliquees dans la signalisation.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 143 p.
  • Annexes : 160 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1999TOU30188
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.