Bases de schiff et coordinences non usuelles du germanium, de l'etain et du plomb : (base de schiff)m(ii), (base de schiff)m = x et (base de schiff)m n = ml m (m = ge, sn, pb ; x = s, se, n-sime 3 ; m = w, cr, fe et mn ; n = 1, 2)

par DOMINIQUE AGUSTIN

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de JACQUES BARRAU.

Soutenue en 1999

à Toulouse 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail concerne l'etude d'especes organometalliques stables des types >m, >m = y (y = o, s, se, n-sime 3) et (>m) nm (m : metal de transition) a metal 14 a coordinence non usuelle. Le premier chapitre est une mise au point bibliographique concernant les basses coordinences stables des types > m et (> m) nm (m = ge, sn, pb). Le deuxieme chapitre concerne la synthese et l'etude physicochimique des nouvelles especes divalentes l 2m (m = ge, sn, pb ; l 2 = base de schiff). Les donnees spectroscopiques soulignent la coordination intramoleculaire n-m-n. Des reactions de cycloaddition et la structure rx de l'adduit (salen)sn-3,5-di-tert-butyl-1,2-benzoquinone sont presentes. Des insertions d'aldehydes ou de clivage par des acides organiques et des chlorures d'acides conduisent, a partir de (salen)m, a de nouveaux composes divalents heteroleptiques. Le troisieme chapitre concerne les complexes (salen)m nm(co) 6 - n (m = ge, sn, pb ; m = cr, w, n = 1, 2) 2. Les structures rx indiquent le caractere double de la liaison sn = m. Les complexes (salen)m = m(co) 5 (m = ge, sn ; m = cr, w) conduisent, par des reactions de cycloaddition et de substitution de ligands, a de nouvelles especes a enchainement p-w-sn ou a des composes trimetalles sn-m-sn (m = cr, w). Le quatrieme chapitre decrit les complexes (salen)m = mncp(co) 2 (m = ge, sn, pb), (salen)sn = fe(co) 4 et leurs structures rx. Le caractere double de la liaison (salen)m-ml n, du au caractere -donneur et au fort caractere -accepteur de (salen)m, est demontre par l'obtention de la plus courte liaison sn-mn connue dans (salen)sn = mn(cp)(co) 2. La position axiale de (salen)sn dans la structure de (salen)sn = fe(co) 4 demontre que (salen)sn est plus -donneur que -accepteur vis-a-vis du fer. Le cinquieme chapitre traite de la reactivite des especes divalentes (salen)m vis-a-vis d'oxydants conduisant a de nouvelles especes insaturees de type (salen)m = y (m = ge, sn ; y = s, se, n-sime 3) ; certains aspects de leur reactivite sont egalement presentes. La derniere partie concerne des transferts de ligands entre (salen)sn et des composes halogenes (bf 3. Me 2o, cp 2ticl 2, nicl 2. Dppe, pcl 3, tbupcl 2, cl 3p = x (x = o, s)) conduisant a de nouveaux composes lineaires ou cycliques a ligand salen du bore, du titane, du nickel et du phosphore (neutres ou cationiques).


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 200 p.
  • Annexes : 262 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1999TOU30162
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.