Adipocytes medullaires humains. Caracterisation en culture primaire et relations avec l'hematopoiese

par Patrick Laharrague

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Louis Casteilla.

Soutenue en 1999

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Les adipocytes constituent l'element cellulaire majoritaire du microenvironnement de la moelle osseuse chez l'adulte. Leur role dans l'hematopoiese est soupconne, sur la base d'observations histologiques et de techniques de cultures a long terme. Cependant, ils n'ont ete que relativement peu etudies, parfois avec des resultats contradictoires. Nous avons developpe un systeme de culture primaire de cellules stromales medullaires chez l'homme qui permet, en presence de dexamethasone, une differenciation efficace en cellules contenant des gouttelettes lipidiques. La caracterisation de ces cellules revele qu'il s'agit bien d'adipocytes, avec activite de lipogenese et lipolyse, mais qu'elles possedent des proprietes specifiques les distinguant des adipocytes blancs ou bruns. Ces adipocytes sythetisent et secretent des quantites importantes de leptine, hormone dont le role possible dans l'hematopoiese est soupconne depuis peu. Cette expression de leptine est controlee par des cytokines impliquees dans l'hematopoiese et l'inflammation. Dans un systeme de culture clonale utilisant des cellules souches cd34+ medullaires humaines, la leptine recombinante stimule la differenciation de progeniteurs granulo-monocytaires. Les quantites relativement importante de leptine necessaires a ces effets pourraient etre obtenues dans l'environnement immediat des adipocytes medullaires ou sont localisees de nombreuses cellules souches cd34+, comme le revele l'etude immuno-histochimique. Cet effet paracrine pourrait etre complete d'un effet endocrine, du a la leptine circulante produite par les tissus non medullaires. En effet, les taux de leptine plasmatique et medullaire chez un meme individu sont fortement correles. Dans les situations de forte leptinemie, comme l'obesite, un effet sur l'hematopoiese pourrait donc intervenir. Nous etablissons chez les sujets obeses l'existence d'une relation entre concentration en leptine et nombre de leucocytes, une telle relation n'etant pas observee chez les sujets temoins. L'ensemble de nos constatations renforce l'hypothese que les adipocytes, particulierement par leur secretion de leptine, contribuent a la regulation de l'hematopoiese.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 106 p.
  • Annexes : 242 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1999TOU30082
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.