Apprentissage et representation des informations spatiales chez la fourmi cataglyphis cursor (hymenoptera, formicidae)

par STEPHANE CHAMERON

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de GUY BEUGNON.

Soutenue en 1999

à Toulouse 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les fourmis du genre cataglyphis s'orientent essentiellement grace a l'utilisation de reperes visuels celestes ou terrestres. L'objectif de notre travail est de caracteriser plus precisement l'apprentissage visuel chez cataglyphis cursor, ainsi que le format de representation utilise par ces insectes. Le modele de representation de l'espace le plus repandu postule une utilisation retinotopique de l'environnement visuel terrestre par les insectes. Nous avons developpe des outils trajectometriques permettant de reveler la stereotypie des trajets qui devrait resulter de ce mode de traitement de l'information. Nous avons notamment cherche a caracteriser les zones de l'espace a partir desquelles chaque insecte peut identifier et utiliser efficacement les reperes disponibles. L'analyse des trajets conclut a une forte variabilite intra-individuelle dans les deplacements observes. Nous proposons donc un format representationnel qui, se demarquant du modele retinotopique, permet de rendre compte de la souplesse d'utilisation de l'espace par les fourmis. Nous avons ensuite explore, en etroite collaboration avec le pr. T. S. Collett (universite du sussex, uk), l'apprentissage de reperes visuels terrestres le long d'une route et le role de l'integration du trajet dans la selection des reperes pertinents. En effet les fourmis integrent en permanence un vecteur (une direction et une distance) qui les relie en droite ligne au nid. Dans une premiere etude, des fourmis retournant au nid par un labyrinthe lineaire et parallele au trajet aller ont appris a discriminer et utiliser de facon sequentielle au moins quatre reperes visuels. Ensuite l'utilisation de dispositifs de formes variables a permis de mettre en evidence le role declencheur de l'integration de trajet dans cet apprentissage. Les fourmis n'apprennent les reperes que lorsqu'elles percoivent une decroissance du vecteur d'integration, c'est-a-dire lorsqu'elles se deplacent en direction du nid.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 295 p.
  • Annexes : 355 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1999TOU30081
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.