Caracterisation de sites de liaison de haute affinite pour les lipo-chitooligosaccharides chez les legumineuses

par FREDERIC GRESSENT

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Raoul Ranjeva.

Soutenue en 1999

à Toulouse 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'interaction symbiotique entre rhizobium et les legumineuses se traduit par la formation sur les racines de la plante d'un nouvel organe, le nodule, au sein duquel les bacteries fixent l'azote atmospherique au profit du vegetal. La plante secrete des composes qui induisent la synthese de lipo-chitooligosaccharides bacteriens (lcos), appeles facteurs nod, principaux determinants de la specificite d'interaction entre les deux partenaires. Les travaux decrits dans cette these ont permis de caracteriser des proteines affines pour les lcos chez deux legumineuses, medicago varia et phaseolus vulgaris, appelees respectivement mvnfbs2 et pvnfbs2 (pour m. Varia et p. Vulgaris nod factor binding site 2), qui sont sensibles aux proteases et localisees de maniere preferentielle dans le plasmalemme. Les sites de liaison sont specifiques de la structure lco, et presentent une affinite elevee pour les facteurs nod. En terme de selectivite, les deux sites de liaison presentent egalement certaines similitudes : les lcos a chaines grasses longues en c16 et c18 sont mieux reconnus que ceux a chaines grasses courtes et l'affinite augmente avec le degre de polymerisation du squelette sucre. Toutefois, les deux proteines possedent des caracteristiques propres. Mvnfbs2 se caracterise par une selectivite vis-a-vis du groupement o-acetate. En revanche, il ne discrimine ni le nombre de double liaison de la chaine grasse, ni la presence du groupement sulfate. Pvnfbs2 ne discrimine pas la presence du groupement n-methyl, mais se distingue de mvnfbs2 par sa faible affinite pour les lcos a chaine grasse doublement insaturee, et par l'implication plus marquee de la cinquieme n-acetylglucosamine pour la liaison. Les caracteristiques communes suggerent que les sites de liaison caracterises chez le haricot et chez m. Varia sont structuralement similaires. Les differences de specificite suggerent cependant que nfbs2 pourrait constituer un systeme de perception differentielle des lcos.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 113 P.
  • Annexes : 153 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1999TOU30028
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.