Etudes genetiques et physiologiques du systeme a deux composants ciar/ciah implique dans le controle de la competence et la resistance au cefotaxime chez streptococcus pneumoniae

par PHILIPPE-HENRI GIAMMARINARO

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Anne-Marie Gasc.

Soutenue en 1999

à Toulouse 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Afin de comprendre par quels mecanismes la mutation ciah*, confere la resistance au cefotaxime et la perte de la competence nous avons entrepris l'etude du systeme cia. Nous avons montre que par l'introduction de cette mutation les souches devenaient plus resistantes aux penicillines, a l'arsenate et a la novobiocine et presentent une plus grande sensibilite a la norfoflaxine en comparaison avec la souche sauvage. Ces souches sont aussi moins facilement lysees par le deoxycholate et sont plus difficiles a protoplastiser. Nous avons egalement observe que les souches ciar#-ciah* perdaient la resistance au cefotaxime et etaient capables de developper la competence dans un milieu sans phosphate. De plus, les souches ciar# peuvent croitre en l'absence de choline. Afin de determiner a quel signal repondait le systeme cia, nous avons etudie la transcription des genes ciar et ciah. Apres avoir determine que ces genes etaient transcrits en operon, nous avons montre que la transcription de ces genes etait activee quand on carencait le milieu de culture en calcium. Cette activation necessitant la presence de la proteine ciah fonctionnelle, nous suggerons que le systeme cia pourrait etre un systeme de detection des variations de concentration en calcium du milieu de culture. Cette hypothese a ete confirmee par le fait que les genes ciar et ciah etaient impliques dans le controle de la competence par le calcium. De plus, une diminution de la quantite en calcium du milieu de culture permet a une souche sauvage de s. Pneumoniae de resister au cefotaxime, alors que les souches ciar# et ciah# n'en sont pas capables. Nous avons mis en evidence que les genes ciar et ciah etaient conserves chez streptococcus pyogenes. Chez cet organisme comme chez s. Pneumoniae l'operon cia est precede du gene pepn. Nous avons etudie ce gene chez le pneumocoque et montre qu'il semblait etre implique dans le controle de la competence. L'ensemble de ces resultats nous a permis de formuler l'hypothese que le systeme cia permettrait aux souches de streptococcus pneumoniae de detecter les changements de concentration en calcium du milieu de culture et de s'y adapter. Les genes ciah et ciar reguleraient les differents genes impliques dans la physiologie de la cellule. Parmi eux se trouveraient des genes regulant la resistance a differents antibiotiques et des genes impliques dans la competence.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 220 P.
  • Annexes : 166 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1999TOU30025
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.