Tentative de suicide et masochisme : étude transnosographique de la variabilité de la dynamique suicidaire en fonction du mode d'intégration du masochisme

par Sylvie Bourdet-Loubère

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Henri Sztulman.

Soutenue en 1999

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Cette recherche doctorale a comme objet d'étude la tentative de suicide et trouve son origine dans un double constat : d'une part, celui, cliniques, de la variabilité de certaines caractéristiques de la tentative de suicide, comme les affects dépressifs, l'intentionnalité et la létalité, et d'autre part, celui, davantage théorique, d'une variabilité de l'aménagement psychique, en fonction du mode d'intégration du masochisme, à un niveau structural et dynamique. Selon une approche psychopathologique, nous avons formulé l'hypothèse que chez les sujets suicidants, la dynamique suicidaire varie en fonction de l'organisation psychique, et plus précisément, en fonction du mode d'intégration du masochisme. Notre population de recherche est composée de 100 sujets (50 suicidants et 50 témoins). Notre problématique de recherche mettant en jeu plusieurs variables intervenant à des niveaux différents, nous avons choisi d'utiliser principalement sept outils méthodologiques compatibles et complémentaires, permettent d'appréhender l'organisation psychique du sujet et la tentative de suicide, sur un plan tant quantitatif que qualitatif. Au vu des résultats obtenus, nous avons pu valider, dans les limites des tests statistiques effectués et de la taille des échantillons étudiés, notre modèle explicatif de la variabilité de la dynamique suicidaire basé sur les modes du masochisme.

  • Titre traduit

    Suicide attempt and masochism : transnosographic study of the suicidal dynamic as a function of the mode of assimilation of masochism


  • Résumé

    The subject of this doctoral research is the suicide attempt. It is based on two observations; the first, which is clinical, is the variability in certain characteristics of the suicide attempt, such as the depressive affects, the intention and the lethality. The second, which is more theoretical, concerns psychological makeup, taking into account how masochism is assimilated at a structural and dynamic level. In accordance with a psychopathological approach, we have formulated the hypothesis that in suicidal subjects, the suicidal dynamic varies as a function of the psychological organization, and more specifically, as a function of the mode of assimilation of masochism. Our research population consisted of 100 subjects (50 suicidal subjects and 50 control subjects). As our research involves different variables at different levels of analysis, we have chosen to use seven complementary and compatible methodological tools. The latter have enabled us to address the psychological organization of the subjects and the suicide attempt, both from a quantitative and qualitative point of view. Given the results obtained, we were able to validate, within the limits of the statistical tests carried out and the size of the samples studied, our explanatory model of the variability of the suicidal dynamic based on the modes of assimilation of masochism.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (302, 250 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 280-293. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.