Perception du risque, stress et stratégies d'ajustement des sujets en situation de risque de catastrophe naturelle ou industrielle : approche d'une psychologie sociale du risque

par Esperanza Lopez-Vazquez

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Alain Baubion-Broye.

Soutenue en 1999

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Les catastrophes naturelles et technologiques préoccupent nos sociétés à tous les niveaux (économique, politique, social, psychologique) car elles sont génératrices de perturbations qui touchent les populations à grande échelle. Notre recherche, en tenant compte des théories psychosociales et d'autres disciplines proches, est fondée sur l'étude des conséquences psychologiques de l'exposition à des risques majeurs auprès des populations ayant déjà vécu une catastrophe. C'est le cas des habitants de San Juan Ixhuatepec et de Mexico qui ont respectivement connu un désastre industriel ou naturel (tremblement de terre). Face à ces situations extrêmes potentiellement génératrices de réactions de stress le sujet doit établir des mécanismes qui lui permettent de se défendre contre l'agression physique et psychologique ressentie. Différentes stratégies d'ajustement peuvent être utilisées à cette fin et l'échange sujet-environnement sera fait de façon toujours dynamique. Il s'agit d'un processus complexe ou les évaluations du sujet interviendront dans le développement des réponses au stress. Mais ces réactions ne seront pas seulement fonction de l'agent agresseur, d'autres processus complexes, tels que la perception du risque, interviendront. Nous supposons une variabilité entre nos deux populations soumises à des risques extrêmes différents par rapport au niveau de stress développé et le style de stratégies d'ajustement utilisées. La perception du risque est également différente, elle influencera les réponses de stress et de coping. Les 206 sujets rencontrés ont répondu à des échelles (échelle toulousaine de coping adaptée et échelle toulousaine de stress) et à un questionnaire sur la perception des risques. Nos résultats confirment notre hypothèse de variabilité des processus en jeu dans les réponses des sujets. Le rapport stress-stratégies passives se distingue dans tous nos résultats et empêche en général l'anticipation des faits et l'affrontement direct. Le modèle de la perception du risque que nous proposons permet de rendre compte de l'influence des évaluations de cette perception dans les réponses au danger. Ces résultats mériteraient des recherches complémentaires pour le développement de projets sociaux de prévention et de traitement des risques environnementaux et psychologiques.

  • Titre traduit

    Risk perception, stress and coping strategies of individuals in a natural or industrial catastrophe risk situation : social psychology of risk approach


  • Résumé

    Natural and technological catastrophes worry our societies in all levels (economical, political, social, psychological) because of disturbances concerning populations in a big scale they generates. Our research taking in account psycho-sociological theories and some others ones in closer disciplines, studies the psychological consequences of people exposed to majors risks in populations who have already lived a catastrophe situation. That is the case of San Juan Ixhuatepec and Mexico City who have experienced an industrial and a natural (earthquake) disaster. Facing these extreme situations that potentially generate stress reactions, individuals have to use defensive mechanisms against physical and psychological aggression. Different coping strategies can be used in this goal and individuals-environmental exchanges will be always dynamic. We are talking about a complex process where evaluations take part in the development of stress responses. Nevertheless these reactions are not only in function of the aggression agent, other complex processes, like risk perception, will take part. We suppose variability between our two populations exposed to two different extreme risks concerning the stress level developed and the coping strategies used. Risk perception, considering two groups particularities, is different and it will influence stress and coping responses. The 206 persons we interviewed answered to two scales (Coping scale of Toulouse adapted and Stress scale of Toulouse) and a risk perception questionnaire. Our results confirm our hypothesis of variability in process of individuals' responses. The relationship of stress-passive strategies outstanding in most of our results obstructs in general anticipation of facts and direct coping. Risk perception model we propose influences evaluations of this perception in responses to danger. Those results deserve to be continued in complementary researches that can be able to participate in prevention social projects and in treatment of environment risks and psychological risks.

  • Titre traduit

    Percepción de riesgo, estrés y estrategias de ajuste de sujetos en situación de riesgo de catástrofe natural o industrial : enfoque psicosocial del riesgo


  • Résumé

    Las catástrofes naturales y tecnológicas preocupan nuestras sociedades en todos los niveles (económico, político, social, psicológico) pues éstas son generadoras de perturbaciones capaces de dañar a poblaciones en grande escala. Nuestra investigación, tomando en cuenta diferentes teorías psicosociales y de otras disciplinas cercanas, se fundamenta en el estudio de las consecuencias psicológicas de la exposición a riesgos mayores de poblaciones que han vivido la experiencia de una catástrofe. Es el caso de los habitantes de San Juan Ixhuatepec y de la ciudad de México quienes han conocido un desastre industrial o natural (terremoto) respectivamente. Frente a estas situaciones extremas potencialmente generadoras de estrés, el sujeto debe establecer mecanismos que le permitirán defenderse contra la agresión física y psicológica experimentada. Diferentes estrategias de ajuste pueden ser utilizadas con este fin y el intercambio sujeto-entorno se establecerá siempre de manera dinámica. Se trata de un proceso complejo en el cual las evaluaciones del sujeto intervendrán en el desarrollo de las respuestas de estrés. Estas reacciones no se generarán únicamente en función del agente agresor, otros procesos complejos, tales como la percepción de riesgos, van a intervenir. Suponemos la existencia de una variabilidad entre nuestras dos poblaciones sometidas a dos riesgos extremos diferentes con respecto al nivel de estrés desarrollado y el tipo de estrategias de ajuste utilizadas. La percepción de riesgo, considerando las particularidades de los dos grupos será igualmente diferente, ésta influenciará las respuestas de estrés y de afrontamiento (coping). Los 206 sujetos que hemos entrevistado respondieron a dos escalas: una de coping adaptada (Escala Tolosana de coping) y una de estrés (Escala Tolosana de estrés), además de un cuestionario sobre la percepción de riesgos. Nuestros resultados confirman nuestra hipótesis de variabilidad entre los procesos que se ponen en juego en las reacciones de los sujetos. La relación estrés-estrategias pasivas se distingue en todos nuestros resultados e impide en general la anticipación de los hechos y el afrontamiento directo. El modelo de la percepción de riesgo que proponemos nos permite darnos cuenta de la influencia de las evaluaciones de esta percepción en las respuestas dadas frente el peligro. Estos resultados merecerían investigaciones complementarias que puedan aportar elementos de reflexión para la realización de proyectos sociales de prevención, de tratamiento de riesgos del medio ambiente y des riesgos psicológicos.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2004 par ANRT à Lille

Perception du risque, stress et stratégies d'ajustement des sujets en situation de risque de catastrophe naturelle ou industrielle : approche d'une psychologie sociale du risque


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (225 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 214-225. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2004 par ANRT à Lille

Informations

  • Sous le titre : Perception du risque, stress et stratégies d'ajustement des sujets en situation de risque de catastrophe naturelle ou industrielle : approche d'une psychologie sociale du risque
  • Dans la collection : Thèse à la carte
  • Détails : 1 vol. (225 p).
  • ISBN : 2-284-03205-2
  • Annexes : Bibliogr. p. 214-225. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.