Le mystère dans les romans de Barbey d'Aurevilly

par Takahiro Kunieda

Thèse de doctorat en Langue et littérature françaises

Sous la direction de Pierre Glaudes.

Soutenue en 1999

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Cette thèse se propose d'étudier la valeur fondamentale du mystère dans les romans de Barbey d'Aurevilly. Le mystère chez Barbey tient à l'expérience primordiale de la religion qui n'a rien à avoir avec la logique humaine. L'épiphanie du mystère consiste dans l'établissement de la relation symbolique entre le visible et l'invisible. Cette vérité religieuse est au-dessus de la raison humaine. Puisque toute tentative d'interprétation est impossible, les jugements moraux et esthétiques ne sont aussi qu'une interprétation insuffisante. La distinction du bien et du mal devient floue. Le mystère fondamental de la vie humaine se manifeste à travers le mal essentiel qui met à jour le factice de l'ordre du monde humain. A travers ce renversement de valeur, Barbey représente les personnages qui transgressent tous les critères de la vie humaine à travers la figure du sublime et du surhumain. Ces figures révèlent un accès vers l'invisible immanent à la nature humaine. Le mystère peut aussi engendrer dans ce monde réel une zone tout à fait floue démunie de distinction et d'évidence. Barbey oppose cette zone mystérieuse à la faculté de raison, l'idée dominante du XIXe siècle. Mais plus essentiellement, la notion de mystère fonde la création romanesque de Barbey. La transmission orale des expériences qui est aussi acte de partage est une des réponses au mystère qui dépasse notre faculté de compréhension. Ainsi Barbey conçoit l'activité essentielle de son narrateur autour de la transmission orale de la mémoire collective. L'écrivain devient lui aussi un initie mystique qui ressuscite l'expérience primordiale de l'homme.

  • Titre traduit

    The mystery in the novels of Barbey d'Aurevilly


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (326 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 312-321

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.