La pensée de Friedrich List (1789-1846) et son rapport à la France

par Mechthild Coustillac

Thèse de doctorat en Études germaniques

Sous la direction de Françoise Knopper.

Soutenue en 1999

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    La pensée de l'économiste Friedrich List est une pensée en premier lieu politique. De 1816 à 1819 s'élabore sa pensée politique libérale, à partir de 1819 son système d'économie politique conçu comme levier de la construction nationale. Philosophiquement, sa pensée est dualiste : List associe l'héritage rationaliste et jusnaturaliste des Lumières à un historicisme relativiste et pragmatique. Son "système national", rédigé à Paris en 1839-1840, représente le point culminant de sa recherche d'une synthèse théorique entre cosmopolitisme et nationalisme. List renonce ensuite au rationalisme cosmopolitique pour adhérer à un nationalisme pragmatique d'orientation impérialiste, sans pour autant abandonner ses convictions libérales. La France et la pensée française exercent une influence précoce et déterminante sur List. Avant 1816, il étudie Rousseau, Montesquieu et Jean-Baptiste Say. Il reçoit des impulsions décisives de la part des deux derniers. Les auteurs cités par List comme précurseurs de sa théorie des sources productives, noyau de son système d'économie politique, sont tous français. En fait, l'image que List se fait de la France et de la pensée française est ambivalente. Jusqu'en 1840, l'image positive prévaut: la France est considérée comme alliée de l'Allemagne et comme modèle à suivre. Ensuite, elle lui apparaît comme rivale sur le plan politique et économique ; les esprits nationaux français et allemand lui semblent désormais incompatibles. List consomme alors sa rupture politique et intellectuelle avec la France et se rapproche de l'Angleterre. Il ne reçoit alors plus d'influences nouvelles de la part de penseurs français, mais la confrontation avec la pensée française l'aura marqué durablement : les Lumières françaises, le libéralisme économique français, mais aussi le saint-simonisme ont été des sources d'inspiration majeures pour cet auteur dont la pensée est trop fréquemment considérée comme essentiellement germanique.

  • Titre traduit

    The thought of Friedrich List (1789-1846) and his relationship to France


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (606, 257 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 207-246, vol. 2. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.