Marc Arcis : un toulousain sculpteur du roi (1652-1739)

par Fabienne Sartre

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Yves Bruand.

Soutenue en 1999

à Toulouse 2 .

  • Titre traduit

    Marc Arcis : sculptor of the king native from Toulouse (1652-1739)


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La sculpture fut promue d'une manière toute particulière sous le règne de Louis XIV. De nombreux sculpteurs issus des provinces du royaume ou venus de l'étranger, furent employés à la réalisation des décors fastueux du château et du parc de Versailles. L'iconographie et la chronologie de ces aménagements ont été étudiées, contrairement aux praticiens qui y furent attachés. A la fin des années 1670, souhaitant profiter du renouvellement des arts initié par la politique royale, Toulouse envoya à Paris un jeune talent des plus prometteurs. Après un apprentissage au sein du foyer toulousain, Marc Arcis, travailla pour divers grands de la cour, et dix ans à Versailles. Il fut reçu à l'Académie royale de peinture et de sculpture en 1684, et revint en province pour réaliser à Pau une statue du roi en bronze. A Toulouse, il exerça ensuite une longue activité, au service de la ville, de particuliers, et d'ordres religieux. La première partie de l'étude est consacrée à sa biographie, reconstituée à partir de documents d'archives. Le second axe concerne l'analyse de son œuvre, entre 1674 et 1739 : des nombreuses maquettes conservées, aux divers thèmes et techniques employés et la conception de vastes programmes tels celui pour l'église Saint-Sernin de Toulouse. La troisième partie est centrée sur le cadre dans lequel Arcis vécut : la fondation d'une école puis d'une académie (1726-1750) sur le modèle parisien, à laquelle il participa activement, les caractéristiques des ateliers de la cité, et leurs créations dans le domaine religieux ou privé. Il tint une place unique dans ce foyer, par sa maîtrise technique et ces références intellectuelles témoignant des revendications et des qualités acquises par les sculpteurs du roi, et ses capacités de concepteur. Le second volume comporte le catalogue de l'œuvre, les pièces justificatives, sources et bibliographie. Les illustrations sont contenues dans le troisième tome

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol.(428, 345, 207 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. vol. 2, f. 315-344. Index vol. 1

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/2542

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.