La conceptualisation de la liberté dans les théâtres de Bertolt Brecht et d'Aimé Césaire : rapprochement, discours, personnages, espaces - temps

par Ali Alhamdou

Thèse de doctorat en Lettres modernes

Sous la direction de Anne-Marie Le Bourg-Oulé.

Soutenue en 1999

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Le présent travail porte sur le concept de liberté dans les théâtres de Bertolt Brecht et d'Aimé Césaire. La première partie se penche sur les discours des pôles conflictuels et relève les registres discursifs qui structurent et fixent les antagonismes dans les positions sociales et idéologiques. Cette approche tend à montrer la dualité qui sous-tend les œuvres des deux dramaturges. Les techniques langagières souscrivent a une esthétique concourant à éclairer les situations des protagonistes. La deuxième partie étudie les personnages. Le premier chapitre s'intéresse au héros et à sa dimension sociale et le second, à la relation qu'entretiennent le pouvoir et le peuple. La notion d'héroïsme chez Brecht demeure en étroite relation avec les conditions du peuple. L'action du héros se fond dans la masse en vue de l'émergence d'un "héroïsme" collectif. Chez Césaire, le héros s'inspire de sa réalité historique et mobilise son peuple à l'action afin de refonder le présent. Chez chacun des deux écrivains le pouvoir dominant se caractérise par sa violence et une tendance à l'hégémonie. Le peuple brechtien se pose comme acteur dynamique visant à un réel bouleversement social et idéologique. Chez Césaire, le peuple est à la croisée des chemins et n'accède que progressivement à la mesure historique de sa condition. La troisième partie fait état des configurations spatiales et temporelles. Elle s'attache à voir la représentation de l'espace et du temps dans les antagonismes ainsi que leur dimension esthétique au plan scénique dans une démarche globale tendant à la liberté. L'espace et le temps participent à la structuration d'une atmosphère carcérale. Les espaces et temps sociaux montrent les différents aspects des rapports conflictuels. L'incompatibilité entre le présent et les aspirations à la liberté motive la quête des personnages en vue d'une réelle prise en main de leur destin.


  • Résumé

    This understudy work deals with the concept of freedom in Bertolt Brecht's and Aimé Césaire's theatres. The first part looks into the discourses of conflictual centres. It collects the discursive registers that structure and fix the antagonisms in social and ideological positions. This approach tends to show the duality underlying the works of the two playwrights. The linguistic techniques subscribe for an aesthetic leading to throw light on the protagonists' situations. The second part studies the characters. The first chapter takes an interest in the hero and in his social dimension and the second part deals with the links existing between of heroism in brecht's work lies in tight relation with the people's conditions of living. The hero's action dissolves in the masses in order to create a collective heroism. In Césaire's work, the hero is inspired by his historical reality and mobilizes his people to action in order to found the present again. In each of these two writers, the dominating power is characterizedby its violence and a tendency to hegemony. The Brecht people pose as dynamic actor to a real social and ideological upheaval. In Césaire's work, the people stand at the crossroads and have gradually access to the historical approach of their condition. The third part develops spatial and temporal configurations. It pays particular attention to show the representation of the space and the time in the antagonisms as well as their aesthetic dimension in the theatrical level into a global process leading to freedom. The space and the time participate in a structuration of a prison atmosphere. The social times and spaces show the different aspects of conflictual relations. The incompatibility between the present and the aspirations to freedom motivate the quest of a true control of their destiny by the characters.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (527 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. [482]-522

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.