La chartreuse Saint-Sauveur de Villefranche-de-Rouergue (Aveyron) : étude historique et monumentale

par Raymond Laurière

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Yves Bruand.

Soutenue en 1999

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    La chartreuse Saint-Sauveur de Villefranche-de-Rouergue (Aveyron), a été fondée en 1450, par un bourgeois-marchand, Vesian Valette qui, dans ses dispositions testamentaires, légua toute sa fortune et ses biens à l'Ordre des chartreux. Supprimée en 1790, l'implantation d'une structure hospitalière la préserva de la démolition. Elle se presente comme une chartreuse suburbaine dans un remarquable état de conservation, avec tous les bâtiments conventuels propres au fonctionnement d'un centre cartusien : église et ses annexes, petit et grand cloîtres, réfectoire, cellules des pères et obédiences. L'organisation générale reste très fidèle au plan de base de toute chartreuse, élaboré dès le début du XIIe siècle. L'austérité voulue dès l'origine, est parfaitement ressentie. Des motifs ornementaux, caractéristiques du gothique flamboyant, ont été introduits dans des endroits privilégiés : petit cloître, porte d'entrée, chaire du lecteur. Ils apparaissent comme novateurs en Rouergue. Cette étude porte sur l'architecture globale du monument mais aussi sur les éléments décoratifs que sont : les vitraux, la sculpture, le remarquable ensemble des stalles (dû à André Sulpice), et le retable du maître autel. Une chronologie de la construction est proposée pour ce monument qui reconstitue l'ambiance originelle d'une chartreuse, telle que l'avaient voulue les fondateurs de l'Ordre.


  • Résumé

    The Holy Saviour charterhouse of Villefranche-de-Rouergue (Aveyron) was founded in 1450 by a bourgeois merchant, Vesian Valette who bequeathed his fortune and his property to the Order of the carthusian monks. Thug it had ceased to functions such in 1790, a hospital structure had been set up on the premises, which prevented the demolition of the monument. This suburban charterhouse has been remarkably preserved with all'its convent buildings reminiscent of the activities of a carthusian monastery : the church and its annexes, small and large cloisters, refectory, cells of the monks and obediences. The general organization is an accurate picture of the basic plan of every charterhouse developed in the early 12th century. The austerity, originally intended, can still be perfect felt. Ornamental motifs characteristics of the flamboyant gothic were introduced in some significant places: the small cloister, the entrance door, the pulpit of the lector. This study deals with the whole architecture of the monument together with the decorative elements which are : the church windows, the sculpture, the remarkable collection of the stalls (by andre sulpice), and the rateable of the high altar. You will also find a chronology of the construction of the monument, which recreated the original atmosphere of a chartrehouse as intended by the founders of the Order.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (252, 74 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 150-165

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/2391

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.