Le travail d'organisation dans la maintenance

par Karine Lalande

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Gilbert de Terssac.

Soutenue en 1999

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    La thèse s'inscrit dans un programme de recherche concernant "le travail d'organisation". Elle rassemble les acquis de la sociologie du travail, des organisations et de l'entreprise, pour penser la réalité organisationnelle comme le résultat d'une activité qui vise à organiser les actions de travail, à travers l'analyse des processus de production des règles. La recherche se développe dans le secteur de la maintenance du matériel roulant à la SNCF. Il s'agit d'analyser l'évolution des pratiques d'entretien au cours de quarante ans, depuis les années 50. Cette analyse combine quatre dimensions : temporelle, cognitive, politique et locale, et dégage une dynamique de construction de l'organisation de la maintenance. Trois phases ont été distinguées au cours de la période étudiée : une phase d'expérimentation, une phase de généralisation et une phase de différenciation. La phase d'expérimentation (1954-1964) concerne l'élaboration d'une autre manière de faire l'entretien, centrée sur une activité de production de savoirs nouveaux, au sein d'un territoire circonscrit ; cette manière de faire est à contre-courant des pratiques en vigueur issues du temps de la vapeur. La phase de généralisation (1965-1975) concerne l'extension de cette manière différente de faire l'entretien à l'ensemble des établissements d'entretien de l'entreprise par la diffusion des connaissances acquises, par la mise en place de dispositifs de suivi de l'application et par la prise du pouvoir central par les tenants de l'expérimentation initiale. La phase de différenciation (1976-1992) concerne la critique et l'adaptation du schéma global aux contextes locaux. Comment interpréter ce mouvement organisationnel de la maintenance au cours de quarante ans ? Comme une activité permanente de rationalisation qui reste inachevée et incertaine. Le passé de l'organisation a un avenir puisqu'il est sans cesse retravaillé et qu'il constitue la matière première de la dynamique d'apprentissage organisationnel

  • Titre traduit

    The work of organisation in the maintenance


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (348 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 338-348

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.