Gestion collective de l'activité de travail et variation de la vigilance nocturne : le cas d'équipes hospitalières de travail en postes de nuit longs

par Béatrice Barthe

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Yvon Quéinnec.

Soutenue en 1999

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Cette recherche s'inscrit dans les réflexions actuellement engagées sur le temps de travail, en apportant des éléments de discussion sur le travail en équipes de nuit. Le point de vue développé postule que la dimension collective du travail offre des ressources permettant aux opérateurs de mieux faire face aux exigences des tâches et à leur propre variation de vigilance. Une réflexion méthodologique préalable formalise un cadre d'analyse de la dimension collective du travail, composé de points de repères organisés sur trois niveaux (organisation, matériel, processus). La situation étudiée est un service de néonatalogie dans lequel les équipes de nuit sont composées de cinq soignantes qui exécutent toutes les trois heures une série d'opérations (toilette, soins médicaux, alimentation). Les bébés sont répartis dans des boxes, pour chacun desquels est affectée formellement une opératrice. Le recueil des données est basé sur la répartition réelle des enfants entre les opératrices, sur l'observation de l'activité de soins et sur le relevé des messages verbaux échangés. Les résultats montrent que la gestion de ka vigilance durant les postes de nuit témoigne d'une anticipation de la baisse de vigilance survenant avec l'avancée du poste: les opératrices réorganisent individuellement et collectivement leur activité de soins, de façon à faire face à l'accumulation de la fatigue au cours de la nuit. La gestion de la vigilance est également médiée par les exigences des tâches et la spécificité de l'objet de travail sur lequel porte les actions des opératrices, à savoir le bébé prématuré. A l'issue de ce travail de recherche une classification des situations de travail collectif est proposée. La mise en évidence des bénéfices du travail collectif en situation de travail de nuit, conduit à suggérer des pistes d'aménagements pour améliorer la fiabilité et les conditions de travail de nui (composition des équipes de nuit et recours aux siestes nocturnes notamment).

  • Titre traduit

    Cooperative management of work activity and night alterness variations : the case of hospital teams in extended night shifts


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (203 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 187-203

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut national d'étude du travail et d'orientation professionnelle. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1999/BAR

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.