Les déterminants de la perception d'efficacité des politiques de rémunération : étude internationale (France, Angleterre, Canada)

par Denis Chênevert

Thèse de doctorat en Gestion

Sous la direction de Bruno Sire.

Soutenue en 1999

à Toulouse 1 .


  • Résumé

    On peut concevoir l'efficacité des politiques de rémunération comme étant la conséquence d'un alignement des choix opérés sur les autres variables de gestion. À partir de données collectées auprès de 602 grandes entreprises de trois pays (Angleterre, France, Canada) la recherche présentée ici met en évidence que l'existence d'un alignement des politiques de rémunération entre elles (contingence rémunération) donne une plus grande perception d'efficacité aux DRH que les alignements avec les autres variables de gestion (contingence organisationnelle et verticale). Cependant, la contingence des pratiques de gestion ne serait pas une condition sine qua non à leur efficacité. En effet, notre recherche empirique montre qu'il existe des politiques qui, quel que soit le contexte organisationnel, ont un impact positif sur la perception d'efficacité. C'est le cas, en particulier des politiques orientées vers la performance individuelle, l'octroi de bonis et la transparence des informations salariales.

  • Titre traduit

    ˜The œdeterminants of the compensation policies efficiency : an international study (France, Great Britain, Canada)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (378 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 319-350. Annexes f. 351-370

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de l'Arsenal.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TG1001-1999-72
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.