La faisabilité d'une intégration économique en Afrique Centrale : un essai de redéfinition des conditions d'optimalité

par Jean-Sylvain Ndo Ndong

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Georges Molins-Ysal.

Soutenue en 1999

à Toulouse 1 .


  • Résumé

    La plupart des tentatives d'intégration économique dans les pays en développement ont connu des résultats mitigés. Les accords de type nord-nord ou nord-sud semblent pourtant avoir de bons résultats. La théorie traditionnelle du commerce international basée sur la différence des technologies, et la théorie moderne menée par Hecksher-Ohlin, axée sur les dotations factorielles ne s'avèrent pas favorables à la réalisation de l'intégration régionale en Afrique centrale. D'une part, ces économies ne sont pas complémentaires au point de bénéficier des avantages comparatifs dus à la différence technologique, d'autre part, elles n'ont pas les moyens de se spécialiser pour bénéficier des avantages liés à la différence des dotations factorielles. Vraisemblablement, il reste une solution : rechercher des accords de type nord-sud ; en effet, plusieurs avantages justifient l'intégration nord-sud : une plus grande crédibilité ; une implantation rationnelle des industries, etc. Toute la question est de savoir comment intégrer les regroupements sud-sud dans le moule des accords nord-sud ? C'est à cette question que tente de répondre cette thèse.

  • Titre traduit

    The feasability of economic integration in Central Africa : a attempt to define other optimality's conditions


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (267 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 254-267

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de l'Arsenal.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TG1001-1999-59
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.