Facteurs politiques du choix d'un régime de change

par Pierre Guillaume Méon

Thèse de doctorat en Droit privé

Sous la direction de Gilbert Koenig et de Aristomène Varoudakis.

Soutenue en 1999

à l'Université Robert Schuman (Strasbourg) .


  • Résumé

    Loin d'être un paramètre exogène, le régime de change adopte par un état est le résultat d'une décision de son gouvernement. L'objet essentiel de la thèse est d'expliquer ce choix, en tenant compte a la fois des objectifs poursuivis par les gouvernements, des effets sectoriels du régime de change, qui peuvent être a l'origine de conflits d'intérêts, et du contexte institutionnel. Notre analyse souligne l'importance du conflit d'intérêts entre producteurs de biens échangeables, favorables a l'adoption d'un régime de changes fixes, et producteurs de biens non-échangeables, partisans d'un recours aux changes flexibles. Ce conflit peut se traduire par une situation d'incertitude politique doublée d'une incertitude sur le choix du régime de change. Notre étude montre alors que l'incertitude électorale réduit la capacité des gouvernements a défendre une parité fixe. Les dévaluations sont plus fréquentes au lendemain des échéances électorales. Plus généralement, un gouvernement sera d'autant moins motive a défendre un régime de changes fixes que sa survie politique sera menacée.

  • Titre traduit

    Political factors of the choice of an exchange-rate regime


  • Résumé

    Far from being an exogenous parameter, the exchange-rate regime a country has adopted results from a governmental decision. Our essay aims at explaining this decision. To this end, we pay special attention first to the goals followed by policy-makers, second to the sectoral consequences of an exchange-rate regime choice, which might lead to inter-sectoral conflicts, and third to the overall institutional context. Our analysis views producers of tradable and non-tradable goods as the primary winners and losers of an exchange-rate regime choice. The former favour fixed exchange-rates whereas the latter prefer a float. This sectoral conflict can lead to a situation where political uncertainty coincides with uncertainty about the choice of the exchange-rate regime. Our study subsequently shows that political uncertainty restrains the capacity of governments to defend a fixed parity. In particular, devaluations tend to occur during postelectoral periods. Finally, the credibility of a government's commitment to the defence of fixed parities declines when political uncertainty curtails its life-expectancy.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (323 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. [275 réf.]

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque de droit.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1999 - MEON Pierre-Guillaume
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.