La remise en question de l'etre de dieu dans le phenomene de la secularisation du sens et l'analyse de la signification theologique du symbole mythico-religieux chez p. Tillich

par CHAN NAM GUNG

Thèse de doctorat en Sciences des religions

Sous la direction de Gabriel Vahanian.

Soutenue en 1999

à Strasbourg 2 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette these est composee de deux problematiques: l'hermeneutique de la secularisation et l'interpretation existentielle du symbole religieux chez tillich. Le contenu en est a la fois philosophique et theologique. Elles s'expliquent par une methode: la dialectique de l'absolu et du relatif, dans laquelle se trouve la secularisation du sens. De meme, l'analyse de la correlation entre l'absolu et lerelatif est surtout l'interpretation existentielle du symbole religieux chez tillich. Le referent du temps absolu et de l'espace absolu doit correspondre a la gravitation newtonienne du point de vue mecanique. Mais, du point de vue quantique, il est remplace par celui de l'espace-temps, alors que la gravitation l'est par l'univers quadri-dimensionnel chez einstein (premiere partie). Pourtant, cette these analyse non seulement des referentiels semantiques, mais aussi des referentiels ultimes. Si l'on admet que l'eschatologie n'est rien d'autre que la demythisation de la cosmologie, il est possible d'en conclure qu'elle a pour but la resolution du probleme ontologique (deuxieme partie). L'interet du symbole religieux chez tillich releve fondamentalement du point de vue de cette eschatologie. Le christ dans le symbole religieux de l'etre nouveau n'est compris qu'a travers la fin ultime. Autrement dit, la theologie de la revelation biblique n'est pas saisie completement dans le critere des referentiels semantiques. Tillich, qui embrasse l'espace-temps, tente de resoudre le dilemme cause par l'espace absolu et le temps absolu, non pas par la negation de l'espace absolu et du temps absolu, mais par la transformation du domaine ontologique en celui du symbole religieux (troisieme partie).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 493 p.
  • Notes : THESE NON REPRODUITE
  • Annexes : 424 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.