Les groupes et organisations feministes en republique d'irlande de 1968 a 1995

par Marie-Jeanne Da Col Richert

Thèse de doctorat en Littérature comparée

Sous la direction de Christian Civardi.

Soutenue en 1999

à Strasbourg 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les groupes et organisations ayant oeuvre, de 1968 a 1995, en republique d'irlande, a l'amelioration de la place des femmes dans la societe, ont repris le flambeau du mouvement pour l'egalite des droits lance au debut du siecle par les suffragettes. Durant la seconde vague feministe, le courant reformiste a prevalu dans ce pays catholique, et s'est inscrit dans la duree ; le courant radical, incarne par le mouvement de liberation qui luttait pour la legalisation du divorce et la reconnaissance des droits propres aux femmes (contraception et avortement en particulier), n'a occupe le devant de la scene que dans les annees 70, sporadiquement. L'institutionnalisation precoce du mouvement a permis aux formations le composant d'obtenir de modiques subventions ; le peu de mobilisation feministe, une excessive moderation face a des dirigeants politiques a l'esprit conservateur, expliquent que nombre d'avancees determinantes concernant l'emploi, les droits sociaux, et les droits individuels, resultent de l'intervention des instances europeennes. La proliferation recente de nouveaux groupuscules marque l'emergence d'un feminisme en milieu populaire situant son action sur le terrain educatif ; toutefois, le manque de moyens materiels entraine un phenomene de ghettoisation comparable a celui qui gangrene l'ensemble de l'action feministe : celle-ci aboutit, en effet a ce que les femmes evoluent dans des secteurs specifiques, ou prennent en charge d'autres femmes, sans que cela remette en question la hierarchie des sexes.


  • Résumé

    The groups and organizations that strived to improve women's situation in society in the irish republic, from 1968 to 1995, took over the struggle for equality launched by the suffragettes at the beginning of the century. In this catholic country, during the second wave of feminism, this reformist current had a leading role and quickly superseded the radical liberation movement, which fought to have divorce, contraception and abortion, in particular, legalised and only had a prominent role in the 1970s, when it initiated loud and provocative action sporadically. The early institutionalization of the women's movement allowed the groups and organizations to obtain modest funds from the governement. Their moderate approach, their altogether low profile, at the negociating table with conservative-minded political leaders account for the fact that major reforms as regards social security rights, as well as employment and individual rights, were in fact imposed on the irish governement by european authorities. The recent mushrooming of locally-based women's groups reflects the emergence of working class feminism whose action makes itself mainly felt in the field of education. Yet, the lack of funds generates the creation of a sort of women's ghetto, comparable to that which eats away at the entire feminist action : indeed, this action brings about, in final analysis, a situation in which women move in specific domains, take charge of other women, in the public sphere, without the hierarchy between the sexes being challenged.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1999 par Presses universitaires du Septentrion à Villeneuve d'Ascq

Les groupes et organisations féministes en République d'Irlande de 1968 à1995


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., 696 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 268 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1999 par Presses universitaires du Septentrion à Villeneuve d'Ascq

Informations

  • Sous le titre : Les groupes et organisations féministes en République d'Irlande de 1968 à1995
  • Dans la collection : Thèse à la carte
  • Détails : 1 vol. (696 p.)
  • Notes : En appendice, choix de documents.
  • ISBN : 2-284-01791-6
  • Annexes : Bibliogr. p. 617-638. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.