Structure et fonctionnement des terrasses de cultures des monts mandara (nord - cameroun). Bilans d'eau et de matiere de systemes agraires traditionnels et ameliore a differents echelles spatiales.

par François Hiol Hiol

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Michel Mietton.

Soutenue en 1999

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les monts mandara, situes au nord-cameroun, representent en afrique subsaharienne un des massifs tres anciennement occupes par les populations dites " paleo-soudanaises ". Dans ces monts mandara comme dans les autres massifs, un systeme agraire intensif a ete lentement elabore depuis des siecles par des populations montagnardes. L'objectif principal de ce travail est d'etudier le fonctionnement agronomique et hydrodynamique des terrasses de cultures en systemes agraires traditionnels et ameliores a differentes echelles spatiales. A l'echelle du placeau agronomique, l'analyse du fonctionnement des terrasses a consiste d'une part a comparer les rendements agricoles et les teneurs en humidite du sol des placeaux cultives en traditionnel a ceux des placeaux fertilises et, subsidiairement, a essayer d'evaluer l'evolution des proprietes physico-chimiques du sol a l'echelle de la campagne de cultures. Ainsi, trente deux (32) placeaux (100 m, chacun) travailles en terrasses, ont-ils ete delimites dans les champs paysans a gouzdagoura (montagne) et gouzda-mojove (piemont) dans les monts mandara septentrionaux au nord de mokolo. A l'echelle de la parcelle de type wischmeier, l'analyse du fonctionnement hydrodynamique des terrasses se fait sur quatre (4) parcelles cultivees en terrasses et situees a mouhour (au km. 70 le long de l'axe routier maroua - mokolo). Cette analyse a ete faite grace a la mesure du ruissellement et de l'erosion et a l'estimation du bilan hydrique. Ainsi, les coefficients de ruissellement et les transports de matieres ont ete determines apres un apport de fumure organique amelioree et d'une fertilisation minerale. Sur la parcelle couverte par une jachere de plus de 15 ans, un inventaire floristique detaille a ete effectue en precisant exactement la position spatiale de chaque espece vegetale. Ceci a permis de caracteriser sa vitesse de reconquete vegetale, en l'absence de perturbation anthropique, en comparant les donnees ainsi collectees a celles de pontanier obtenues 10 ans plus tot. A l'echelle du petit bassin versant de djingliya (3,5 km,). L'objectif est de mesurer le rendement hydrologique en vraie grandeur de l'agro-systeme mafa grace a une station hydrometrique installee sur la digue de retenue d'un barrage a l'exutoire du bassin. Un leve topometrique de la cuvette de retenue a ete effectue afin de determiner les courbes de cubature perm


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 316 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 62 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque de Géographie et d'Aménagement.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.