De la convection et des ondes de gravite dans les interieurs stellaires : influence des ondes internes sur le transport des elements chimiques

par YIN-CHING LO

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Évry Schatzman.

Soutenue en 1999

à l'Université Louis Pasteur (Strasbourg) .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'existence de processus de transport de matiere dans les interieurs stellaires est suggeree par les ecarts importants entre les abondances chimiques observees en surface et celles predites par les modeles theoriques. Nous considerons ici l'influence d'ondes de gravite internes sur un tel transport. L'idee qu'une onde puisse transporter de la matiere va a l'encontre de l'intuition. La forte diffusivite thermique qui regne dans les etoiles peut cependant etre a l'origine d'un tel processus. Celle-ci favorise l'apparition d'une instabilite liee au cisaillement de l'onde ou peut donner lieu a un deplacement residuel apres le passage de l'onde. Ces deux scenarios sont examines. Les inconsistances mises en evidence amenent a proposer un nouveau modele dont la formulation est toutefois incomplete : l'idee physique est qu'un champ stochastique d'ondes internes induit un transport analogue au mouvement brownien. Quelque soit le mecanisme envisage, l'efficacite du transport depend essentiellement des proprietes du champ d'ondes (distribution spectrale, fonctions de correlation). La description de la convection stellaire, qui est la source des ondes, revet alors une importance particuliere. En admettant que les proprietes statistiques de la turbulence soient connues, on s'appuie sur un modele de panaches turbulents pour determiner les longueur et vitesse caracteristiques des plus grandes echelles. Les ecoulements convectifs se presentent alors sous forme de structures coherentes traversant tout le domaine instable, image mise en evidence dans les simulations numeriques. L'application de ce modele au cas des curs permet de lever quelques incoherences de la theorie classique de la convection stellaire. Ce travail pose les bases d'un modele de transport de matiere par ondes internes qui, du fait de l'evolution des proprietes des zones convectives, semble pouvoir expliquer qualitativement la distribution en lithium des etoiles de type solaire.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 127 p.
  • Annexes : 134 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MMf.TLo
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.