Etude sur l'expression des recepteurs des opiaces dans les cellules gliales du systeme nerveux central in vitro

par PETRA TRYOEN TOTH

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Gérard Labourdette.

Soutenue en 1999

à l'Université Louis Pasteur (Strasbourg) .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les cellules gliales du systeme nerveux central (astrocytes, oligodendrocytes et microglie), surtout les astrocytes, expriment divers recepteurs de neurotransmetteurs et neuromodulateurs. Nous avons voulu savoir si les cellules gliales exprimaient aussi les recepteurs des opiaces (neuromodulateurs) et, pour obtenir des informations sur leurs fonctions physiologiques, nous avons etudie leur expression en fonction du developpement et sous l'effet de certains facteurs externes. Nous avons mis en evidence, par la methode de rt-pcr suivie de southern blot, l'expression des trois types de recepteurs des opiaces (, et , denommes kor, mor et dor) dans les astrocytes et celle de kor et dor, dans les oligodendrocytes matures et dans la microglie. L'expression des arnm des trois recepteurs diminue au cours du developpement astrocytaire. Pendant le developpement oligodendroglial, seule l'expression des mor baisse puis disparait completement. La progressivite du phenomene suggere que l'inhibition de l'expression des messagers des mor est liee au processus de maturation cellulaire plutot qu'a celui de differentiation. Nous suggerons que les mor jouent un role dans le developpement oligodendrocytaire et qu'ils pourront etre utilises comme marqueur des oligodendrocytes immatures ou des precurseurs. L'expression des arnm des kor peut etre regulee par divers facteurs de croissances impliques dans le developpement du snc : 1) le bfgf et le pdgf inhibent l'expression des kor dans les astrocytes (ces facteurs stimulent la maturation astrocytaire) 2) ils ont un effet inverse dans les oligodendrocytes (ces facteurs inhibent la differenciation et la maturation oligodendrogliale) 3) l'ampc (inducteur de maturation/differenciation) inhibe l'expression des kor dans les trois types de cellules gliales ces resultats montrent que les kor s'expriment dans les cellules gliales, essentiellement quand elles sont immatures et suggerent qu'ils sont impliques dans le developpement de ces cellules (et peut-etre dans la gliose reactionnelle). Dans les astrocytes, l'ampc, l'egf, le cntf et le tgf2 regulent l'expression des dor. La neutralisation de l'expression de recepteurs des opiaces dans les cellules gliales devrait pouvoir apporter des indications plus precises sur le role des opiaces dans le developpement de ces cellules.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 237 p.
  • Annexes : 905 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.