Induction des genes a reponse precoce par les psychostimulants : modulation par la serotonine et le neuropeptide cnp

par Nathalie Thiriet

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Jean Zwiller.

Soutenue en 1999

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans le systeme nerveux central, les genes a reponse precoce sont induits de maniere rapide et transitoire en reponse a la stimulation des neurones par un neurotransmetteur. Cette propriete permet de rechercher les structures cerebrales stimulees par les psychostimulants et de caracteriser les neurotransmissions impliquees dans la transcription des genes. En utilisant la technique d'hybridation in situ, nous avons montre que la cocaine, qui inhibe la re-capture de dopamine (da), de serotonine (5-ht) et de noradrenaline, induisait la transcription des genes egr-1 et c-fos dans le noyau accumbens (nac), le noyau caude (cpu) et le cortex frontal (fcx). Dans le cpu, cette activation a lieu dans les neurones qui expriment le recepteur dopaminergique d1. Nous avons observe que dans le cpu le neuropeptide cnp reduisait l'augmentation de la concentration extracellulaire de dopamine et la transcription des genes induites par la cocaine. La lesion du systeme serotoninergique et une approche pharmacologique indiquent que la transcription des genes c-fos et egr-1 en reponse a la cocaine implique essentiellement la da et que la 5-ht module la liberation de dopamine. Les psychostimulants methamphetamine et ibogaine induisent la transcription des genes egr-1 et c-fos dans les memes structures que la cocaine, ainsi que dans le septum et l'hippocampe. Cette derniere induction est sans doute le fait de la stimulation de recepteurs serotoninergiques, bien que la participation de la transmission glutamatergique ne soit pas exclue. Un autre gene, le gene hvh-5, est transcrit en reponse a la cocaine dans le nac, le fcx et l'hippocampe ; la transcription de ce gene impliquerait directement la 5-ht. En conclusion, la da et la 5-ht participent toutes deux a la transcription des genes a reponse precoce induite par les psychostimulants. Les deux systemes de neurotransmetteurs contribuent ainsi a la plasticite neuronale declenchee par ces substances et relayee par les genes a reponse precoce.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 220 p.
  • Annexes : 350 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.