Etude des voies nerveuses et neuroendocriniennes impliquees dans l'entrainement de l'activite circadienne par des facteurs non-photiques chez le hamster syrien (mesocricetus auratus)

par SANDRINE SCHUHLER

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Michel Saboureau.

Soutenue en 1999

à l'Université Louis Pasteur (Strasbourg) .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Chez les mammiferes, l'horloge endogene qui controle les rythmes circadiens est localisee dans les noyaux suprachiasmatiques de l'hypothalamus (scn). L'activite rythmique endogene est entrainee a une periode de 24 h par des stimuli photiques et non-photiques. Le 8-oh-dpat, agoniste des recepteurs 5-ht 1 a / 7, le triazolam (tz), benzodiazepine a demi-vie courte, et la melatonine (mel), hormone synthetisee et secretee par la glande pineale pendant la phase obscure du cycle lumiere/obscurite, sont des facteurs non-photiques capables d'agir sur le rythme d'activite locomotrice. Dans la premiere partie de notre etude, nous avons montre qu'une lesion chimique bilaterale des fibres serotoninergiques afferentes aux scn et issues du noyau du raphe median, ou une lesion electrolytique bilaterale des feuillets intergenicule lateraux (igl), empeche l'avance de phase de l'activite locomotrice induite par l'injection du 8-oh-dpat, demontrant ainsi que la presence de ces fibres et structures est indispensable a l'effet du 8-oh-dpat. Une lesion chimique des fibres serotoninergiques afferentes aux igl et issues du noyau du raphe dorsal empeche l'effet du tz mais non celui du 8-oh-dpat, demontrant ainsi que l'integrite de ces fibres est necessaire a l'effet induit par le tz et non a celui induit par le 8-oh-dpat. La deuxieme partie de notre etude a porte sur la determination des conditions de perfusion quotidienne de mel pour lesquelles un entrainement de l'activite locomotrice est obtenu chez le hamster syrien adulte pinealectomise place en conditions constantes. Apres un temps tres long de perfusion quotidienne, la mel a entraine a 24 heures le rythme d'activite locomotrice de nombreux animaux dans trois conditions de perfusion differentes, et l'arret de la perfusion de mel a retabli un libre-cours. Le mecanisme implique n'est pas connu, mais le mel semble affecter directement ou indirectement le fonctionnement de l'horloge circadienne.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 158 p.
  • Annexes : 301 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.