Roles du precurseur de la proteine -amyloide et de ses derives dans les processus mnesiques et dans la pathologie de type alzheimer : etudes chez des souris swiss et des souris genetiquement modifiees

par JEAN-COSME DODART

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Chantal Mathis.

Soutenue en 1999

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Certaines formes familiales de la maladie d'alzheimer (ma) sont associees a des mutations du gene du precurseur de la proteine -amyloide (app). Des perturbations du metabolisme de l'app pourraient donc etre a l'origine de la formation de depots amyloides, des processus neurodegeneratifs et des troubles cognitifs associes a la ma. Afin d'etudier le role de l'app dans les processus mnesiques, nous avons eprouve les effets de formes secretees de l'app (sapp) sur les performances de memoire chez la souris swiss. Nous avons ensuite etudie les capacites d'apprentissage et de memoire, ainsi que la progression de diverses atteintes cerebrales chez les souris transgeniques pdapp exprimant une forme mutee de l'app humain (app v 7 1 7 f). Nos resultats montrent que les sapp facilitent les performances de memoire dans divers apprentissages, et bloquent les deficits de performance induits par la scopolamine. L'absence d'effet sur l'activite locomotrice suggere un effet specifique des sapp sur les processus mnesiques. Par ailleurs, les souris pdapp presentent des deficits de performances precoces dans une epreuve de discrimination spatiale. Ces deficits sont associes a une hypotrophie de l'hippocampe, une augmentation anormale de l'immunoreactivite a la synaptophysine corticale et une faible activite metabolique cerebrale. De plus, ces souris presentent des deficits de reconnaissance d'objet survenant avec l'age et essentiellement associes a la progression des depots amyloides. Enfin, les performances de memoire procedurale des souris pdapp sont relativement preservees. L'expression de l'app v 7 1 7 f chez la souris est donc responsable d'atteintes cerebrales et de troubles cognitifs pouvant survenir independamment de la formation des depots amyloides. Ces resultats suggerent que l'app et ses derives pourraient participer a diverses fonctions cerebrales, notamment dans la croissance et la consolidation des synapses au cours de l'ontogenese et des processus d'apprentissage et de memoire.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 200 p.
  • Annexes : 136 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.